Skip To Content

Créer et gérer des tables de propriétés étendues

Les tables de propriétés étendues permettent aux organisations de stocker des propriétés supplémentaires ou d’associer des données externes à des tâches afin de répondre à des besoins professionnels spécifiques. Il est possible de les mettre à jour à l’aide de l’étape Update Job Properties (Mettre à jour les propriétés de tâche) ou Survey123 ; vous pouvez également les utiliser comme valeurs en entrée dynamiques pour d’autres étapes, comme Run GP Service (Exécuter le service de géotraitement) et Send Email (Envoyer un e-mail). Les tables de propriétés étendues peuvent être configurées avec une relation de table un-à-plusieurs avec la table des tâches ArcGIS Workflow Manager et peuvent également être utilisées pour associer des données externes à partir d’une couche d’entités avec une tâche. Chaque table de propriétés étendues d’un élément de workflow doit avoir un nom unique.

Créer une table de propriétés étendues

Pour ajouter une table de propriétés étendues, procédez comme suit :

  1. Access the Workflow Manager web app.
  2. Click the Design tab.

    The Design page appears.

    Remarque :

    If you don't have sufficient privileges, the Design tab is not available.

  3. Click Job Templates Job Templates.

    The Job Templates panel appears.

  4. Cliquez sur le modèle de tâche auquel vous souhaitez ajouter une table de propriétés étendues.

    Le modèle de tâche apparaît dans le volet de droite.

  5. Cliquez sur l’onglet Extended Properties (Propriétés étendues).
  6. Cliquez sur New Table (Nouvelle table).

    La nouvelle table apparaît dans la liste.

  7. Renseignez les champs Name (Nom) et Alias.
    Remarque :

    Le champ Name (Nom) est converti en minuscules lorsqu’il est enregistré ; il doit contenir une valeur unique parmi tous les modèles de tâche ou est considéré comme un doublon.

  8. Cliquez sur le bouton bascule Relationship (Relation) pour passer d’une relation d’enquête un vers un (1-1) à une relation de table un-à-plusieurs (1-M (1-M (Un vers plusieurs)) et inversement avec la table des tâches Workflow Manager.
    • 1-1 : définissez la relation un vers un si vos tâches ne peuvent avoir qu’une seule valeur pour les propriétés dans la table de propriétés étendues.
    • 1-M (Un vers plusieurs) : définissez la relation sur un vers plusieurs si vos tâches peuvent avoir plusieurs valeurs pour les propriétés dans la table de propriétés étendues.
  9. Cliquez sur Add Extended Property (Ajouter une propriété étendue).

    La nouvelle propriété apparaît dans la table.

  10. Indiquez un nom pour la propriété dans la zone de texte Name (Nom).
    Remarque :

    Chaque propriété d’une table de propriétés étendues doit avoir un nom unique.

  11. Indiquez le nom d’affichage de la propriété dans la zone de texte Alias.
  12. Cliquez sur la flèche de la liste déroulante Type et sélectionnez un type de données pour la propriété.

    Les types de données disponible sont les suivants : booléen, date, domaine, double, entier et chaîne.

  13. Indiquez une valeur par défaut pour la propriété.

    Si le Type est Domain (Domaine), procédez comme suit :

    1. Cliquez sur Add Domain (Ajouter un domaine).

      La boîte de dialogue Edit Domain (Mettre à jour le domaine) apparaît.

    2. Cliquez sur la flèche de la liste déroulante Code Type (Type de code) et sélectionnez un type de code pour la propriété.

      Les types de données de code de domaine disponibles sont les suivants : double, entier et chaîne.

    3. Indiquez une valeur pour le domaine dans la zone de texte Description.
    4. Indiquez un code pour le domaine dans la zone de texte Code.
    5. Vous pouvez également cliquer sur Add New Value (Ajouter une nouvelle valeur) et répéter les étapes c et d pour ajouter des codes et des valeurs de domaine supplémentaires si nécessaire.
    6. Vous pouvez cliquer sur Reorder Domain (Réorganiser le domaine) Reorder Domain en regard de la zone de texte Value (Valeur) et le faire glisser vers l’emplacement souhaité pour modifier l’ordre des valeurs et des codes de domaine.
      Remarque :

      Pour supprimer des valeurs et des codes, cliquez sur Delete Domain (Supprimer un domaine) Delete Domain.

    7. Lorsque vous avez terminé d’ajouter des valeurs et des codes de domaine, cliquez sur Save (Enregistrer).
      Remarque :

      Une fois le domaine enregistré, il n’est plus possible de modifier la valeur de Code Type (Type de code). Pour mettre à jour ou supprimer des valeurs et des codes de domaine, cliquez sur Edit Domain (Mettre à jour le domaine). Edit Domain

  14. Mettez à jour le paramètre Field Length (Longueur de champ) comme il convient.
    Remarque :

    La longueur de champ par défaut est de 50 caractères.

  15. Cochez la case Required (Requis) pour indiquer que la propriété est obligatoire.
  16. Cochez la case Editable (Modifiable) pour spécifier que la propriété est modifiable.
  17. Cochez la case Visible si vous souhaitez que la propriété soit visible lorsqu’elle est utilisée dans une tâche.
  18. Le cas échéant, répétez les étapes 9 à 17 pour ajouter des propriétés supplémentaires à la table.
    Remarque :

    Pour supprimer une propriété, survolez-la et cliquez sur Delete Item (Supprimer l’élément) Delete Item.

  19. Vous pouvez également survoler une propriété, cliquer sur Reorder Property (Réorganiser la propriété) Reorder Property et la faire glisser vers l’emplacement souhaité pour réorganiser les propriétés.
  20. Le cas échéant, répétez les étapes 6 à 19 pour ajouter des tables de propriétés étendues et des propriétés supplémentaires.
    Conseil :

    Filtrez la liste des propriétés étendues par leur nom ou par leur alias en saisissant un mot-clé dans la zone de texte Filter Extended Properties (Filtrer les propriétés étendues).

    Réduisez et développez les tables à l’aide de Collapse table (Réduire la table) Collapse Table et Expand table (Développer la table) Expand Table.

  21. Vous pouvez également survoler une table, cliquer sur Reorder table (Réorganiser la table) Reorder Table et la faire glisser vers l’emplacement souhaité pour réorganiser les tables.
  22. Lorsque vous avez terminé d’ajouter des tables et des propriétés, cliquez sur Save (Enregistrer).
    Remarque :

    Une fois la table de propriétés étendues enregistrée, il n’est plus possible de modifier les valeurs de nom, de relation, de nom de propriété, de type de données de propriété et de longueur de champ.

Créer une table de propriétés étendues à partir d’une couche d’entités

Créez une table de propriétés étendues à partir d’une couche d’entités pour référencer des données de couche d’entités externes et l’associer à des tâches. Liez manuellement une tâche à un enregistrement de la couche d’entités en mettant à jour la valeur de Link ID Field (Champ d’ID de liaison) à l’aide de l’étape Update Job Properties (Mettre à jour les propriétés d’une tâche). Pour créer une table de propriétés étendues à partir d’une couche d’entités, procédez comme suit :

  1. Access the Workflow Manager web app.
  2. Click the Design tab.

    The Design page appears.

    Remarque :

    If you don't have sufficient privileges, the Design tab is not available.

  3. Click Job Templates Job Templates.

    The Job Templates panel appears.

  4. Cliquez sur le modèle de tâche auquel vous souhaitez ajouter une table de propriétés étendues.

    Le modèle de tâche apparaît dans le volet de droite.

  5. Cliquez sur Add Feature Layer (Ajouter une couche d’entités).

    La boîte de dialogue Add Feature Layer (Ajouter une couche d’entités) apparaît.

  6. Sélectionnez l’une des options suivantes pour indiquer où se trouve la couche d’entités :
    • This Enterprise (Ce portail Enterprise) : ajoutez une couche d’entités disponible sur le même portail que Workflow Manager.
    • ArcGIS Online : ajoutez une couche d’entités publique située sur ArcGIS Online.
    • Other (Autre) : ajoutez une couche d’entités publique située sur un autre portail.
  7. Si vous sélectionnez Other (Autre), saisissez l’URL du portail qui contient la couche dans la zone de texte Portal URL (URL du portail).

    Pour ArcGIS Enterprise, utilisez le format https://webadaptorhost.domain.com/webadaptorname.

  8. Localisez l’ID de l’élément de la couche d’entités.
    1. Connectez-vous à votre portail ou à ArcGIS Online.
    2. Ouvrez la page des détails de la couche d’entités que vous souhaitez utiliser.
    3. Copiez l’ID de l’élément à partir du portail ou de l’URL ArcGIS Online.

      For example, if the URL is https://www.arcgis.com/home/item.html?id=cb1886ff0a9d4156ba4d2fadd7e8a139, copy cb1886ff0a9d4156ba4d2fadd7e8a139.

  9. Collez l’ID de l’élément de la couche d’entités dans la zone de texte Item ID (ID de l’élément).

    Le menu déroulant Layer/Table (Couche/Table) est automatiquement renseigné avec les couches et les tables de la couche d’entités.

  10. Cliquez sur la flèche du menu déroulant Layer/Table (Couche/Table) et sélectionnez la couche ou la table que vous souhaitez utiliser.

    Le menu déroulant Link ID Field (Champ d’ID de liaison) est automatiquement renseigné avec les champs de la couche ou de la table choisie.

  11. Cliquez sur la flèche du menu déroulant Link ID Field (Champ d’ID de liaison) et sélectionnez un champ qui contient les valeurs uniques que vous souhaitez utiliser pour lier des enregistrements de la couche d’entités à des tâches.
    Remarque :

    Le champ ObjectID de la couche d’entités, les champs comportant des données de type date et booléen, ainsi que les champs de géométrie, tels que SHAPE_AREA et SHAPE_LENGTH, ne peuvent pas être utilisés comme Link ID Field (Champ d’ID de liaison) et sont filtrés de la liste des champs disponibles.

  12. Indiquez un nom pour la table de couche d’entités des propriétés étendues dans la zone de texte Reference Name (Nom de référence).
  13. Cliquez sur OK.

    La table de propriétés étendues apparaît dans l’onglet Extended Properties (Propriétés étendues).

  14. Cliquez sur le bouton bascule Relationship (Relation) pour passer d’une relation d’enquête un vers un (1-1) à une relation de table un-à-plusieurs (1-M (1-M (Un vers plusieurs)) et inversement avec la table des tâches Workflow Manager.
    • 1-1 : définissez la relation un vers un si vos tâches ne peuvent avoir qu’une seule valeur pour les propriétés dans la table de propriétés étendues.
    • 1-M (Un vers plusieurs) : définissez la relation sur un vers plusieurs si vos tâches peuvent avoir plusieurs valeurs pour les propriétés dans la table de propriétés étendues.
  15. Vous pouvez également mettre à jour le nom d’affichage des propriétés dans la zone de texte Alias.
  16. Cochez la case Visible en regard des propriétés que vous souhaitez rendre visibles lorsqu’elles sont utilisées dans une tâche.
  17. Vous pouvez également survoler une propriété, cliquer sur Reorder Property (Réorganiser la propriété) Reorder Property et la faire glisser vers l’emplacement souhaité pour réorganiser les propriétés.
  18. Une fois que vous avez terminé la configuration de la table de propriétés étendues, cliquez sur Save (Enregistrer).

    Les champs de la couche d’entités sont automatiquement ajoutés à la table et le champ que vous avez sélectionné comme Link ID Field (Champ d’ID de liaison) apparaît avec un indicateur Linked Field (Champ lié) Linked Field.

    Remarque :

    Une fois la table de propriétés étendues enregistrée, il n’est plus possible de modifier son nom, ni sa relation.

Créer une table de propriétés étendues à partir d’un formulaire Survey123

Vous pouvez créer une table de propriétés étendues à partir d’une couche d’entités pour référencer des données de couche d’entités externes et l’associer à des tâches. Vous pouvez manuellement lier une tâche à un enregistrement de la couche d’entités en mettant à jour la valeur de Link ID Field (Champ d’ID de liaison) à l’aide de l’étape Update Job Properties (Mettre à jour les propriétés d’une tâche). Il est également possible de définir la valeur de Link ID Field (Champ d’ID de liaison) automatiquement lorsqu’une enquête est collectée à l’aide de l’étape Survey123. Pour créer une table de propriétés étendues à partir d’une couche d’entités, procédez comme suit :

  1. Access the Workflow Manager web app.
  2. Click the Design tab.

    The Design page appears.

    Remarque :

    If you don't have sufficient privileges, the Design tab is not available.

  3. Click Job Templates Job Templates.

    The Job Templates panel appears.

  4. Cliquez sur le modèle de tâche auquel vous souhaitez ajouter une table de propriétés étendues.

    Le modèle de tâche apparaît dans le volet de droite.

  5. Cliquez sur Add Survey123 Form (Ajouter un formulaire Survey123).

    La boîte de dialogue Add Survey123 Form (Ajouter un formulaire Survey123) apparaît.

  6. Sélectionnez l’une des options suivantes pour indiquer où se trouve votre formulaire Survey123 :
    • This Enterprise (Ce portail Enterprise) : ajoutez une enquête disponible sur le même portail que Workflow Manager.
    • ArcGIS Online : ajoutez une enquête publique située sur ArcGIS Online.
    • Other (Autre) : ajoutez une enquête publique située sur un autre portail.
  7. Si vous sélectionnez Other (Autre), saisissez l’URL du portail qui contient l’enquête dans la zone de texte Portal URL (URL du portail) et appuyez sur Entrée.

    Par exemple, https://webadaptorhost.domain.com/webadaptorname.

  8. Saisissez l’identifiant de formulaire de l’enquête dans la zone de texte Form Item ID (Identifiant de l’élément de formulaire).
  9. Saisissez un nom pour l’enquête dans la zone de texte Reference Name (Nom de référence).
  10. Cliquez sur OK.

    La table de propriétés étendues apparaît dans l’onglet Extended Properties (Propriétés étendues).

  11. Cliquez sur le bouton bascule Relationship (Relation) pour passer d’une relation d’enquête un vers un (1-1) à une relation de table un-à-plusieurs (1-M (1-M (Un vers plusieurs)) et inversement avec la table des tâches Workflow Manager.
    • 1-1 : définissez la relation un vers un si vos tâches ne peuvent avoir qu’une seule valeur pour les propriétés dans la table de propriétés étendues.
    • 1-M (Un vers plusieurs) : définissez la relation sur un vers plusieurs si vos tâches peuvent avoir plusieurs valeurs pour les propriétés dans la table de propriétés étendues.
  12. Vous pouvez également mettre à jour le nom d’affichage des propriétés dans la zone de texte Alias.
  13. Cochez la case Visible en regard des propriétés que vous souhaitez rendre visibles lorsqu’elles sont utilisées dans une tâche.
  14. Vous pouvez également survoler une propriété, cliquer sur Reorder Property (Réorganiser la propriété) Reorder Property et la faire glisser vers l’emplacement souhaité pour réorganiser les propriétés.
  15. Une fois que vous avez terminé la configuration de la table de propriétés étendues, cliquez sur Save (Enregistrer).

    Les champs de la couche d’entités sont automatiquement ajoutés à la table et le champ globalid apparaît avec un indicateur Linked Field (Champ lié) Linked Field.

    Remarque :

    Une fois la table de propriétés étendues enregistrée, il n’est plus possible de modifier son nom, ni sa relation.

Dupliquer une table de propriétés étendues

Vous pouvez dupliquer une table de propriétés étendues et la partager avec plusieurs modèles de tâche. Pour dupliquer une table de propriétés étendues, procédez comme suit :

  1. Access the Workflow Manager web app.
  2. Click the Design tab.

    The Design page appears.

    Remarque :

    If you don't have sufficient privileges, the Design tab is not available.

  3. Click Job Templates Job Templates.

    The Job Templates panel appears.

  4. Cliquez sur le modèle de tâche auquel vous souhaitez ajouter une table de propriétés étendues.

    Le modèle de tâche apparaît dans le volet de droite.

  5. Cliquez sur l’onglet Extended Properties (Propriétés étendues).
  6. Cliquez sur Add Existing Table (Ajouter une table existante).

    La boîte de dialogue Add Existing Table (Ajouter une table existante) s’affiche.

  7. Cliquez sur la flèche de la liste déroulante Job Template (Modèle de tâche) et sélectionnez le modèle de tâche contenant la table de propriétés étendues à dupliquer.
  8. Cliquez sur la flèche de la liste déroulante Table et sélectionnez la table de propriétés étendues à dupliquer.
  9. Cliquez sur OK.

    La table de propriétés étendues est dupliquée et apparaît dans la liste.

  10. Cliquez sur Save (Enregistrer) pour enregistrer le modèle de tâche.

Supprimer une table de propriétés étendues

La suppression d’une table de propriétés étendues entraîne son retrait du modèle de tâche sélectionné. Si la table de propriétés étendues est partagée dans plusieurs modèles de tâche, elle est uniquement retirée du modèle de tâche sélectionné. Pour supprimer une table de propriétés étendues, procédez comme suit :

  1. Access the Workflow Manager web app.
  2. Click the Design tab.

    The Design page appears.

    Remarque :

    If you don't have sufficient privileges, the Design tab is not available.

  3. Click Job Templates Job Templates.

    The Job Templates panel appears.

  4. Cliquez sur le modèle de tâche contenant la table de propriétés étendues à supprimer.

    Le modèle de tâche apparaît dans le volet de droite.

  5. Cliquez sur l’onglet Extended Properties (Propriétés étendues).
  6. Positionnez le pointeur sur la table de propriétés étendues à supprimer et cliquez sur Delete table (Supprimer la table) Delete Table.

    Un message de confirmation apparaît.

    Attention :

    Les tables supprimées ne peuvent pas être récupérées.

  7. Cliquez sur Delete (Supprimer) pour supprimer la table ou cliquez sur Cancel (Annuler) pour annuler.

Rubriques connexes