Skip To Content

Créer un stockage des données

Vous pouvez utiliser l'assistant de configuration ArcGIS Data Store pour créer des stockages des données relationnelles, du cache de tuiles et de Big Data spatio-temporelles et les joindre à un site GIS Server.

Si vous n'avez pas accès à un navigateur Web, exécutez l'utilitaire configuredatastore sur la machine sur laquelle vous avez installé ArcGIS Data Store.

Points à prendre en compte avant de créer un stockage des données

Espace disque et mémoire

Vous devez tenir compte de l'espace disque et de la mémoire nécessaires sur la machine où vous allez créer un stockage des données. Par exemple, les stockages des données relationnelles peuvent stocker des données pour des milliers de couches d'entités hébergées, ce qui peut occuper plusieurs gigaoctets d'espace disque. Les stockages des données du cache de tuiles peuvent également croître considérablement après la publication de plusieurs couches de scènes hébergées. Si vous archivez des données provenant constamment d’une couche en mode continu ou tracez la localisation de nombreux opérateurs sur le terrain, le répertoire de Big Data spatio-temporelles peut se remplir très rapidement.

Vous devez également vous assurer que la mémoire disponible sur les machines est importante. Par exemple, les stockages des données spatio-temporelles utilisent approximativement 40 pour cent de l'espace disque disponible sur la machine lors de la configuration initiale. Les stockages des données relationnelles préallouent également de la mémoire pour s’assurer qu’elle est suffisante pour le traitement des données. Un fort volume de trafic sur les couches de scènes et d'entités hébergées peut également entraîner une consommation de mémoire importante.

Pour ces raisons, Esri recommande de configurer votre stockage de Big Data spatio-temporelles sur des machines distinctes des stockages des données relationnelles et du cache de tuiles et, lorsque cela est possible, de configurer le stockage des données relationnelles et le stockage des données du cache de tuiles sur des machines distinctes. Si vous configurez plusieurs types de stockages des données sur la même machine, utilisez des machines puissantes avec une mémoire et un espace disque importants.

Dans tous les cas, recherchez dans les journaux de stockage des données des messages concernant l’espace disque et la mémoire. Si votre machine vient à manquer de l’un ou de l’autre élément, votre stockage de données cessera de fonctionner.

Consultez la configuration système requise d’ArcGIS Data Store pour plus d'informations sur l'espace disque et la mémoire minimum requis afin de créer chaque type de stockage des données, et ajoutez-y la taille estimée des données que vous projetez de stocker dans chacun.

Plusieurs cartes NIC ou entrées DNS

Si vous avez installé ArcGIS Data Store sur une machine contenant plusieurs cartes de contrôleurs d’interface réseau (NIC) ou plusieurs entrées DNS (également appelées enregistrements), vous pouvez identifier l’adresse IP et le nom d’hôte que le répertoire de données doit utiliser pour la communication réseau. Pour pouvoir créer un répertoire de données sur la machine, déterminez l’adresse IP que les autres machines de votre réseau peuvent utiliser pour communiquer avec la machine ArcGIS Data Store, ouvrez le fichier ArcGIS Data Store hostidentifier.properties, puis ajoutez l’adresse IP au fichier.

  1. Vous devez d’abord déterminer l’adresse IP à utiliser. Ouvrez une invite de commande sur différentes machines du même réseau et envoyez une requête ping à la machine ArcGIS Data Store.
  2. Connectez-vous à la machine sur laquelle ArcGIS Data Store est installé et ouvrez la propriété hostidentifier.properties dans un éditeur de texte. Connectez-vous à l’aide du compte ArcGIS Data Store.

    Le fichier est installé dans framework\etc dans le répertoire d’installation d'ArcGIS Data Store. Par défaut, cet emplacement est C:\Program Files\ArcGIS\DataStore\framework\etc. Par défaut, cet emplacement est .

  3. Supprimez la marque de commentaire (#) de la propriété hostidentifier et définissez la propriété sur l’adresse IP de la carte NIC ou de l’entrée DNS que le répertoire de données doit utiliser pour la communication réseau.

    Dans cet exemple, l’adresse IP utilisée pour communiquer avec la machine est 12.34.56.789.

    hostidentifier=12.34.56.789

  4. Enregistrez et fermez le fichier hostidentifier.properties.
  5. Redémarrez le service ArcGIS Data Store.

Si nécessaire, suivez les étapes pour configurer d’autres composants logiciels ArcGIS Enterprise sur des machines comportant plusieurs cartes NIC ou entrées DNS :

Le serveur d'hébergement

Un déploiement ArcGIS Enterprise inclut un site GIS Server agissant comme son serveur d’hébergement. Le serveur d’hébergement doit être configuré avec, au minimum, un stockage des données relationnelles créé via ArcGIS Data Store. Ce répertoire de données relationnelles contient les données utilisées par les couches d’entités hébergées créées lorsque vous ajoutez des fichiers (par exemple, des fichiers CSV, des shapefiles compressés, des fichiers Microsoft Excel ou des géodatabases de fichiers compressés) à votre portail et procédez à la publication. Il permet également aux utilisateurs du portail de faire glisser des fichiers CSV directement vers Map Viewer.

Si le site GIS Server que vous prévoyez d’utiliser en tant que serveur d’hébergement comporte déjà une géodatabase d’entreprise enregistrée comme sa base de données gérée, suivez les instructions de la rubrique Remplacer la base de données gérée par un stockage des données relationnelles ArcGIS Data Store pour reconfigurer le serveur d’hébergement avec un stockage des données relationnelles.

Utiliser l'assistant de configuration ArcGIS Data Store pour créer un stockage des données

Si vous exécutez l'assistant d'installation, l'assistant de configuration ArcGIS Data Store s'ouvre automatiquement dans votre navigateur Web par défaut. Vous pouvez également ouvrir l'assistant à partir du menu de raccourcis de l'ordinateur ou saisir l'URL dans un navigateur. L'URL de l'assistant de configuration ArcGIS Data Store est au format https://datastoremachine.domain.com:2443/arcgis/datastore.

  1. Indiquez l’URL du site ArcGIS Server pour lequel vous souhaitez créer et inscrire un répertoire de données au format https://gisserver.domain.com:6443. Fournissez l’URL à ce format même si vous avez un adaptateur Web configuré au site. Si vous avez un site à plusieurs machines, vous pouvez utiliser l’URL pointant vers n’importe laquelle des machines.
  2. Saisissez le nom d'utilisateur et le mot de passe d'un administrateur ArcGIS Server et cliquez sur Suivant.

    L'utilisateur doit être de type intégré et non entreprise.

  3. Choisissez le type de stockage des données à créer sur cette machine et cliquez sur Suivant.

    Vous pouvez créer plusieurs types de répertoire de données sur la même machine, mais Esri ne le recommande pas, car les répertoires de données entreront en concurrence en ce qui concerne l’utilisation des ressources, ce qui risque de diminuer les performances.

  4. Saisissez l'emplacement du répertoire ArcGIS Data Store.

    Ce répertoire contient les fichiers des stockages des données, plus le répertoire de sauvegarde du stockage des données relationnelles (si vous en avez créé un).

    Remarque :

    Vous ne pouvez pas utiliser de chemin UNC pour spécifier le répertoire des fichiers de stockage des données.

    Conservez les fichiers de stockage des données sur la machine sur laquelle vous installez ArcGIS Data Store.

    Vous devez toutefois transférer le répertoire de sauvegarde vers une autre machine, car il contient les fichiers de sauvegarde du stockage des données relationnelles nécessaires pour récupérer les données des couches d'entités hébergées. Une fois le stockage des données configuré, transférez le répertoire de sauvegarde sur un lecteur réseau mappé sur une machine autre que celle que vous avez spécifiée pour les répertoires d'installation et de stockage des données. Vous pouvez utiliser un chemin UNC lorsque vous modifiez les répertoires de sauvegarde. Reportez-vous à la rubrique Gérer les sauvegardes de stockage des données pour plus d'information.

  5. Cliquez sur Next (Suivant).
  6. Passez en revue les informations de la boîte de dialogue Récapitulatif de configuration. Si elles sont correctes, cliquez sur Terminer. Pour les modifier, cliquez sur Précédent.

    Notez que le premier répertoire de données relationnelles que vous inscrivez auprès d’un site GIS Server correspond à la machine principale. Si vous installez ArcGIS Data Store sur une deuxième machine et créez un autre répertoire de données relationnelles sur le même site GIS Server, il s’agira d’une machine de secours.

    Une fois la configuration terminée, vous disposez d'une machine de stockage des données.

    Si la configuration présente des erreurs, cliquez sur Suivant dans la boîte de dialogue Récapitulatif de configuration pour rouvrir l'assistant de configuration ArcGIS Data Store et modifier les informations spécifiées. Reportez-vous à la rubrique Dépanner ArcGIS Data Store pour connaître l'origine des erreurs de configuration et savoir comment les résoudre.

Utiliser l'utilitaire configuredatastore pour créer un stockage des données

Vous pouvez utiliser l'utilitaire de commande configuredatastore pour créer un stockage des données relationnelles, du cache de tuiles ou de Big Data spatio-temporelles et l'inscrire auprès de votre site GIS Server. L'utilitaire est installé dans <ArcGIS Data Store installation directory>/tools.

Notez que si vous écrivez un script sur la création de plusieurs machines de stockage de Big Data spatio-temporelles, une machine de stockage de Big Data spatio-temporelles doit être configurée manuellement avec le GIS Server avant d’écrire un script sur la création de machines de stockage de Big Data spatio-temporelles supplémentaires.

  1. Ouvrez une invite de commande à l'aide de l'option Exécuter en tant qu'administrateur.
  2. Exécutez le fichier configuredatastore.bat et indiquez l'URL d'GIS Server avec laquelle vous souhaitez inscrire le stockage des données, le nom d'utilisateur et le mot de passe d'un administrateur ArcGIS Server, ainsi que le chemin du répertoire des données d'ArcGIS Data Store et le type de stockage des données à créer.

    Dans cet exemple, l'URL d'GIS Server est https://myserver.domain.com:6443/arcgis/admin, le nom d'utilisateur et le mot de passe de l'administrateur sont siteadmin et T1n@sp et le répertoire des données est C:\data\. Un stockage des données relationnelles va être créé :

    configuredatastore https://myserver.domain.com:6443/arcgis/admin siteadmin T1n@sp c:\data\ --stores relational

    Pour créer plusieurs types de stockage des données sur la même machine, à l'aide du même répertoire de données, vous pouvez spécifier les valeurs en les séparant par une virgule. Par exemple, vous pouvez créer un stockage des données relationnelles et du cache de tuiles sur la même machine en spécifiant relational,tileCache avec l'opération --stores. Toutefois, Esri ne recommande pas de placer plusieurs types de répertoires de données sur la même machine, car les répertoires de données entrent en concurrence en ce qui concerne l’utilisation des ressources telles que la mémoire, ce qui risque de dégrader les performances.

    La première machine du répertoire de données est inscrite auprès de votre site GIS Server.

Etapes suivantes

Si vous avez besoin de plusieurs types de répertoires de données, créez des types de répertoires de données supplémentaires. Si vous avez besoin de plusieurs machines dans chacun des types de répertoires de données, ajoutez une machine à votre répertoire de données relationnelles et ajoutez au moins deux machines sur votre cache de tuiles et les répertoires de Big Data spatio-temporelles.

Vérifiez que le site GIS Server auprès duquel vous avez inscrit votre répertoire de données a été configuré comme serveur d’hébergement du portail.

Configurez également un emplacement sécurisé pour les sauvegardes des stockages des données.