Skip To Content

Résoudre les problèmes sur ArcGIS Data Store

Vous trouverez ici les problèmes auxquels vous pouvez être confronté lorsque vous configurez ou utilisez ArcGIS Data Store. Les liens vous renvoient à des solutions possibles pour chaque problème.

Configuration d'ArcGIS Data Store

Mise à niveau d’ArcGIS Data Store

Sauvegarde et restauration

Généralités

L’assistant de configuration d’ArcGIS Data Store ne se charge pas lorsque je l’ouvre dans Microsoft Internet Explorer sur une machine distante.

Cela se produit si Internet Explorer s’ouvre dans le mode de compatibilité incorrect. Pour remédier à cela, désactivez Afficher les sites intranet dans Affichage de compatibilité dans les paramètres d’affichage de compatibilité du navigateur. L’assistant de configuration d’ArcGIS Data Store se charge lorsque vous actualisez navigateur.

Je reçois le message Connexion au serveur impossible sur la machine. ArcGIS Data Store ou le serveur SIG sur cette machine n'est peut-être pas en cours d'exécution ou la machine n'est actuellement pas accessible.

ArcGIS Data Store ne peut pas se connecter au site du GIS Server via l'URL fournie. Vérifiez les points suivants et réessayez :

  • Assurez-vous que l'URL est correcte. L'URL doit être au format https://gisserver.domain.com:6443.
  • Confirmez que le site du GIS Server est en cours d'exécution.

Lorsque je configure le stockage des données, je reçois le message Impossible de récupérer la machine de stockage des données. ArcGIS Data Store et ArcGIS Server doivent présenter la même version.

Les versions d'ArcGIS Server et d'ArcGIS Data Store doivent être les mêmes. Mettez à niveau votre GIS Server vers la même version qu'ArcGIS Data Store ou installez et configurez une version d'ArcGIS Data Store qui correspond au site de votre GIS Server.

Lorsque je configure le stockage des données, je reçois le message Une machine de secours est déjà configurée dans le stockage de données ('<nom de la machine principale du stockage de données>'). Un stockage des données ne peut pas être associé à plusieurs machines de secours.

Seules deux machines sont acceptées dans un répertoire de données relationnelles : une machine principale et une machine de secours. Si vous voulez ajouter une nouvelle machine de secours, vous devez auparavant supprimer la machine existante.

Je reçois le message Création impossible du répertoire.

Ce message peut s'afficher pour plusieurs raisons, parmi les suivantes :

  • Le répertoire de contenu que vous avez spécifié est déjà utilisé.

    Si vous spécifiez un répertoire existant, celui-ci ne peut pas contenir de fichiers.

  • Vous ne disposez pas des privilèges requis pour créer un répertoire à l'emplacement spécifié. Assurez-vous d'avoir les privilèges appropriés.
  • Vous avez spécifié un répertoire situé sur une machine distante. Le répertoire de contenu d'ArcGIS Data Store ne peut pas être stocké sur une machine distante de l'installation d'ArcGIS Data Store.

Lors de la configuration d'un stockage des données relationnelles, je reçois le message Echec du démarrage de la base de données de stockage des données relationnelles.

Ce message indique que la base de données PostgreSQL requise pour le répertoire de données relationnelles n’a pas pu être créée. Plusieurs raisons peuvent expliquer cet échec, la plus fréquente étant que l’assistant de configuration du répertoire de données ou l’utilitaire configuredatastore n’est pas parvenu à se connecter à PostgreSQL pour créer la base de données. Le compte ArcGIS Data Store ne dispose pas des autorisations suffisantes sur le répertoire de contenu ArcGIS Data Store, ou le service PostgreSQL (Windows) ou processus (Linux) n’a pas pu démarrer en raison des paramètres de sécurité définis sur la machine. Vérifiez que PostgreSQL est en cours d’exécution. Si ce n'est pas le cas, vérifiez que les stratégies de domaine, des paramètres du pare-feu ou du logiciel antivirus ne l'empêchent pas de démarrer. Si PostgreSQL est en cours d’exécution, vérifiez que le compte ArcGIS Data Store dispose d’un contrôle total (lecture, écriture et exécution des autorisations) sur le répertoire de contenu.

Configurer un répertoire de données du cache de tuiles sur une machine Windows échoue et génère le message Attempt to configure data store failed (Échec de configuration du répertoire de données du cache de tuiles.) Message d’erreur détaillé : Echec de configuration du stockage des données du cache de tuiles. Message d’erreur détaillé : Erreur de serveur interne.

Si vous avez installé ArcGIS Data Store dans un dossier autre que C:\Program Files\arcgis\datastore, assurez-vous que le chemin d’installation ne contienne aucun espace. Consultez l’article technique 000015832 pour plus d’informations.

La configuration d’un répertoire de données relationnelles sur une machine Windows échoue avec le message ERROR: You must copy the latest ST_GEOMETRY library to the PostgreSQL software location (ERREUR : Vous devez copier la bibliothèque ST_GEOMETRY la plus récente à l’emplacement du logiciel PostgreSQL).

Il se peut que vous ne disposiez pas de la version correcte du redistribuable Microsoft Visual C++ pour Visual Studio sur la machine sur laquelle vous avez installé ArcGIS Data Store. Vérifiez la Configuration système requise pour ArcGIS Data Store afin de déterminer la version requise du redistribuable pour la version d’ArcGIS Data Store employée.

Lorsque j’ajoute une machine à un répertoire de données du cache de tuiles, je reçois le message None of the registered tile cache data store machines are available. Ensure that at least one of the existing machines is online and accessible in order to add the new machine to this data store. (Aucune des machines du répertoire de données du cache de tuiles inscrites n’est disponible. Assurez-vous qu’au moins une des machines existantes est en ligne et accessible pour ajouter la nouvelle machine à ce répertoire de données.)

Au moins une machine du répertoire de données doit être active et accessible pour que vous puissiez ajouter une autre machine. Exécutez l’utilitaire describedatastore pour vérifier le statut du répertoire de données du cache de tuiles.

En cas d'échec de l'installation de ArcGIS Data Store ou s’il apparaît après test de votre déploiement mis à niveau, que vous devez revenir à la version antérieure du logiciel, comment procéder pour restaurer vos Data Stores à la version antérieure de ArcGIS Data Store ?

La restauration de vos Data Stores à une version antérieure de ArcGIS Data Store varie légèrement selon la version du logiciel et le type de Data Store que vous utilisez.

  1. Désinstallez ArcGIS Data Store de chaque machine.
  2. Installez la version de ArcGIS Data Store à laquelle vous souhaitez revenir pour toutes vos machines. Ne procédez pas à la configuration.
  3. Restaurez chaque type de Data Store.
  • Pour revenir à la version 10.5 ou ultérieure de ArcGIS Data Store, restaurez chaque Data Store à l'aide de l’utilitaire restoredatastore et du fichier de sauvegarde que vous avez créé avant la mise à niveau.
  • Pour revenir à la version 10.4.1 ou à une version antérieure du Data Store du cache de tuiles, utilisez l’utilitaire importmanagedb et le fichier d'exportation que vous avez créé avant la mise à niveau pour remplacer vos données du cache de tuiles.
  • Pour rétablir un stockage de Big Data spatio-temporelles à la version 10.4 ou 10.4.1, procédez comme suit :
    1. Arrêtez le service ArcGIS Data Store sur chaque machine.
    2. Remplacez le répertoire de contenu sur chaque machine par les copies de sauvegarde des répertoires que vous avez créées avant la mise à niveau. L’emplacement par défaut du répertoire de contenu d'ArcGIS Data Store est C:\arcgisdatastore.
    3. Ouvrez le fichier arcgis-data-store-config dans un éditeur de texte, supprimez la marque de commentaire (#) dans dir.data, et assurez-vous dir.data soit défini à l’emplacement de votre répertoire de contenu. Le fichier arcgis-data-store-config est localisé dans le répertoire deinstallation deetc d'ArcGIS Data Store. Par défaut, cet emplacement est C:\Program Files\ArcGIS\DataStore. Par défaut, cet emplacement est .
    4. Enregistrez et fermez le fichier arcgis-data-store-config.
    5. Redémarrez le service ArcGIS Data Store.

Lorsque je mets à niveau ArcGIS Data Store, je reçois le message suivant de la part du programme d'installation d'ArcGIS Data Store : ArcGIS Data Store n'a pas accès aux répertoires suivants '<répertoire de contenu>, <répertoire de sauvegarde>'. Vérifiez que '<domain\account>' détient les autorisations d'accès nécessaires sur ces répertoires.

Le compte ArcGIS Data Store 10.3 et 10.3.1 a utilisé le compte Microsoft Windows LocalSystem. À partir de ArcGIS Data Store 10.4 et des versions plus récentes, vous devez spécifier un compte Windows à utiliser comme compte ArcGIS Data Store. Après la mise à niveau, le contrôle complet du répertoire de contenu ArcGIS Data Store et des autorisations en lecture et en écriture doivent être accordés sur les répertoires intermédiaires et de sauvegarde partagés à ce nouveau compte.

Ce message apparaîtra chaque fois que vous spécifiez un compte ArcGIS Data Store différent pour la mise à niveau.

Le répertoire qui contient mes sauvegardes occupe beaucoup d'espace de stockage.

La taille de chaque sauvegarde de stockage des données varie selon le volume et la taille des données, la fréquence à laquelle ArcGIS Data Store crée des sauvegardes et la durée de conservation des fichiers de sauvegarde.

Pour les stockages des données relationnelles, vous pouvez planifier la fréquence de génération des sauvegardes et leur durée de conservation. Si vous utilisez la fréquence de sauvegarde par défaut et les calendriers de conservation, un répertoire de sauvegarde contiendra cinq sauvegardes complètes et l'équivalent de 31 jours de fichiers de sauvegardes incrémentielles. Si vous trouvez que le répertoire de sauvegarde occupe trop d’espace, vous pouvez augmenter l’espace disque sur la machine ou modifier la fréquence des sauvegardes et les calendriers de conservation de ArcGIS Data Store.

Si vous configurez un emplacement de sauvegarde pour des stockages de Big Data spatio-temporelles et du cache de tuiles, vous pouvez également planifier la fréquence de génération des sauvegardes. Toutefois, c'est à vous de supprimer les fichiers de sauvegarde du stockage de Big Data spatio-temporelles et du cache de tuiles lorsque vous n'en avez plus besoin.

Lorsque j'exécute l'utilitaire deletebackup, je reçois le message d'erreur : Tentative de suppression non autorisée de la sauvegarde 'backup_oneFS'. Vous pouvez supprimer uniquement une sauvegarde manuelle qui ne devra pas être restaurée ultérieurement.

Ce message apparaît lorsque vous essayez de supprimer un fichier de sauvegarde nécessaire pour restaurer correctement le stockage des données relationnelles. Si le fichier de sauvegarde a été créé pendant la période de rétention des sauvegarde définie pour votre stockage des données, vous ne pouvez pas le supprimer.

Le message Failed to restore one or more databases. Please try restore again. (Échec de la restauration d’une ou de plusieurs bases de données. Faites une nouvelle tentative de restauration.) s’affiche lors de la restauration d’un répertoire de données du cache de tuiles comportant plusieurs machines et certaines machines ne sont pas restaurées.

Ce message est généralement renvoyé car les ports requis ne sont pas tous ouverts dans le pare-feu pour autoriser la communication entre les machines du répertoire de données du cache de tuiles. Reportez-vous à la liste des ports requis pour connaître les ports spécifiques, ouvrez ces ports sur toutes les machines du répertoire de données du cache de tuiles et restaurez à nouveau le répertoire de données du cache de tuiles.

Je reçois le message Erreur : variable AGSDATASTORE non définie lorsque j'exécute un utilitaire ArcGIS Data Store.

Le fichier exécutable de configuration d'ArcGIS Data Store et l'assistant de configuration du stockage des données définissent la variable AGSDATASTORE sur le répertoire où il installe ArcGIS Data Store. Si vous exécutez l'utilitaire configuredatastore à partir de l'invite de commande avec laquelle vous avez exécuté le fichier exécutable de configuration, cette session d'invite de commande précède l'existence de la variable et n'en détectera donc pas la configuration. De la même façon, si vous avez ouvert une invite de commande avant d'exécuter l'assistant de configuration du stockage des données et que vous avez essayé d'exécuter un utilitaire à l'invite de commande, vous recevrez ce message, car la session d'invite de commande précède l'existence de la variable. Pour résoudre ce problème, ouvrez une nouvelle invite de commande et exécutez l'utilitaire.

Je reçois le message d'erreur Connexion au serveur impossible sur la machine '<nom complet de la machine>'. ArcGIS Data Store ou le serveur SIG sur cette machine n'est peut-être pas en cours d'exécution ou la machine n'est actuellement pas accessible.

Ce message peut apparaître pour diverses raisons, mais, dans tous les cas, la tentative de connexion à ArcGIS Data Store ou au site de son GIS Server inscrit a échoué. Assurez-vous qu'ils sont tous deux disponibles. Veillez également à ce que le client à partir duquel vous essayez d'établir la connexion possède une connexion réseau.

Lorsque je valide un stockage de Big Data spatio-temporelles dans le répertoire d'administrateur d'ArcGIS Server, je reçois le message La machine serveur a renvoyé une erreur. Aucun des nœuds configurés n'est disponible.

Ce message apparaît si vous avez configuré le stockage de Big Data spatio-temporelles avec un site ArcGIS Server, avec utilisé la fonction de suppression dans le répertoire administrateur d'ArcGIS Server pour supprimer la machine du site, puis avez essayé d'inscrire le même stockage de Big Data spatio-temporelles auprès du même site ou d'un site ArcGIS Server différent.

La fonction de retrait permet de retirer des répertoires de données relationnelles de secours et ne doit pas être utilisée pour désinscrire un répertoire de Big Data spatio-temporelles. Utilisez l'utilitaire unregisterdatastore pour annuler l'inscription du stockage de Big Data spatio-temporelles du site ArcGIS Server auprès duquel il a été inscrit à l'origine. Vous annulez ainsi proprement l'inscription du stockage de Big Data spatio-temporelles du site et vous pouvez procéder à l'inscription auprès de l'instance GIS Server utilisée comme serveur d'hébergement du portail.

Lors de la validation d’un répertoire de données du cache de tuiles dans le répertoire administrateur d’ArcGIS Server, le message Some or all of the scene layer data in your tile cache data store is not highly available. To resolve this, first create a tile cache backup and then restore that backup with the option "--replicatedata" set to true. (Certaines ou toutes les données de la couche de scène dans votre répertoire de données du cache de tuiles ne sont pas hautement disponibles. Pour résoudre ce problème, créez d’abord une sauvegarde du cache de tuiles, puis restaurez-la avec l’option « --replicatedata » définie sur true.) s’affiche.

Ce message s’affiche si vous retirez l’une des machines du répertoire de données du cache de tuiles comportant plusieurs machines, puis que vous validez le répertoire de données. Suivez les instructions de la rubrique Ajouter une machine à votre stockage des données pour faire revenir le répertoire de données du cache de tuiles à un état de haute disponibilité.

Le message d’avertissement suivant s’affiche dans le fichier journal du répertoire de données : Scene layer data in your tile cache data store is not highly available. Consider adding at least two more nodes to this data store to avoid data loss in the event a machine goes down. After you add more machines, create a tile cache backup and then restore that backup with the option "--replicatedata" set to true. (Les données de la couche de scène dans votre répertoire de données du cache de tuiles ne sont pas hautement disponibles. Envisagez d’ajouter au moins deux nœuds supplémentaires à ce répertoire de données afin d’éviter toute perte de données en cas de panne d’une machine. Une fois que de nouvelles machines ont été ajoutées, créez une sauvegarde du cache de tuiles, puis restaurez-la avec l’option « --replicatedata » définie sur True.).

Ce message s’affiche si le répertoire de données du cache de tuiles ne contient qu’une seule machine. Si vous n’exigez pas la haute disponibilité pour les couches de scènes, vous pouvez ignorer cet avertissement.

Le message Echec de la création du service : Erreur de DBMS sous-jacente [ERREUR : impossible d'exécuter CREATE TABLE dans une transaction en lecture seule...] apparaît lorsque je publie des couches d'entités hébergées sur mon portail, ainsi que le message L'espace disque disponible pour le stockage des données relationnelles est inférieur à 1024 Mo. Le stockage des données relationnelles va être placé en mode READONLY. Après avoir augmenté l'espace disque sur le lecteur, vous pouvez placer le stockage des données relationnelles en mode READWRITE. dans le fichier journal ArcGIS Data Store.

Pour éviter de perdre des données, le stockage principal des données relationnelles est placé en mode de lecture seule dès que l'espace disque de la machine sur laquelle il est exécuté est inférieur à la taille spécifiée. Par défaut, cette taille est de 1024 Mo, mais vous l'avez peut-être modifiée à l'aide de l'utilitaire changedbproperties.

Une fois la machine principale de stockage des données relationnelles en mode de lecture seule, vous ne pouvez pas publier les couches d'entités hébergées sur le portail avec lequel le stockage des données relationnelles est utilisé. Pour que le répertoire de données relationnelles ne soit plus en mode de lecture seule, libérez de l’espace disque sur la machine principale de répertoire de données, exécutez l’utilitaire changedatastoremode pour que le répertoire de données relationnelles repasse en mode de lecture-écriture, puis lancez l’utilitaire updatebackupschedule pour rétablir les sauvegardes automatiques du répertoire de données relationnelles.