Skip To Content

Répertoires de données gérés par l’utilisateur dans ArcGIS Enterprise

Les utilisateurs disposant des rôles Administration et Publication dans une organisation ArcGIS Enterprise peuvent inscrire des répertoires de données gérés par l’utilisateur auprès des sites ArcGIS Server fédérés. Les répertoires de données gérés par l’utilisateur contiennent des données source pour les services Web ArcGIS Server qui s’exécutent sur des serveurs fédérés. Au moment de la publication, aucune donnée n’est copiée ; les services web font référence aux données du répertoire de données inscrit.

Vous pouvez ajouter plusieurs types de data stores en tant qu’élément dans un portail. Chaque type offre des fonctions différentes, comme décrit dans la section suivante. Inscrirez ces data stores gérés par l’utilisateur en ajoutant un élément de data store à votre organisation. Lorsque vous ajoutez un élément de répertoire de données, vous inscrivez une source de données auprès d’un ou plusieurs sites ArcGIS GIS Server ou ArcGIS Image Server fédérés. Lorsque vous ajoutez une source de données de partage de fichiers Big Data, vous l’inscrivez auprès de GeoAnalytics Server du portail. Chaque serveur fédéré peut avoir plusieurs éléments de data store inscrits.

Vous pouvez ajouter un élément de data store dans le portail. Vous pouvez également créer un élément de data store en inscrivant un data store auprès d’un site ArcGIS Server fédéré dans ArcGIS Pro 2.5 et versions ultérieures.

Ces éléments de data store offrent sensiblement les mêmes fonctions que celles que vous inscrivez dans ArcGIS Server Manager, mais permettent aussi les opérations suivantes :

  • Contrôler l’utilisation du contenu de répertoire de données en partageant l’élément de répertoire de données. La façon dont vous partagez l’élément de data store détermine qui peut l’utiliser lors de sa publication dans ArcGIS Server Manager ou dans ArcGIS Pro. Le partage des paramètres sur le dossier et les éléments du répertoire de données cloud a également une incidence sur qui peut créer des couches d’images à partir de ces éléments dans le portail.
  • Créer plusieurs couches web à la fois à partir d’éléments d’un répertoire de données.

Remarque :

ll est toujours possible d’inscrire directement les data stores auprès d’un site fédéré ArcGIS Server via ArcGIS Server Manager ou ArcGIS Pro 2.4 et les versions antérieures. Toutefois, lorsque vous inscrivez les data stores en utilisant l’une de ces applications, aucun élément de data store n’est créé dans le portail, vous ne bénéficiez pas des fonctions mentionnées ci-dessus, et l’inscription du data store est gérée exclusivement au sein du site (ou des sites) ArcGIS Server auprès duquel vous avez inscrit le data store.

Types des éléments de répertoire de données

Lorsque vous ajoutez un élément de data store dans une organisation, vous choisissez une source de données renfermant les données à publier et (pour la plupart des data stores) vous choisissez les serveurs fédérés qui peuvent accéder à ces données.

Le tableau suivant décrit les types de data stores que vous pouvez ajouter en tant qu’éléments, ainsi que leur objectif :

Type d’élément de répertoire de donnéesÉléments que vous pouvez inscrireObjectif de l’élément de data store

Dossiers

Partages de fichiers

Vous pouvez publier dans le portail des couches d’imagerie* qui référencent des fichiers du partage de fichiers, publier des couches d’images de carte depuis ArcGIS Pro 2.8 ou version ultérieure qui référencent des fichiers du partage de fichiers, et publier une couche de tuiles, une couche de tuiles vectorielles ou une couche de scène qui référence un cache stocké dans le partage de fichiers à partir du portail ou de ArcGIS Pro.

Bases de données

Les fichiers de connexion à une base de données (.sde) qui ont accès aux versions prises en charge des systèmes de gestion de bases de données ou aux stockages de données cloud suivants :

Les bases de données peuvent contenir une géodatabase d’entreprise, mais cela n’est pas une obligation. Les géodatabases ne sont pas prises en charge dans les stockages de données cloud.

Pour les éléments de data store qui font référence à un stockage de données cloud, vous pouvez publier une couche d’images de carte dans ArcGIS Pro 2.9 ou version ultérieure. Dans le cas de Google BigQuery, vous pouvez également publier une couche d’entités en lecture seule depuis ArcGIS Pro 3.0.

Pour les éléments de data store qui font référence à un système de gestion de bases de données, vous pouvez publier des couches d’images de carte et des couches d’entités par lots.

Lorsque vous effectuez une publication globale à partir d’un élément du Data Store, une couche d’entités et une couche d’images de carte** sont créées pour chaque classe d’entités et table auxquelles l’utilisateur de la base de données inscrite a accès.

Remarque :

Si vous voulez interdire la mise à jour des données au moyen de ces couches d’entités, assurez-vous que, lorsque vous ajoutez le répertoire de données, vous utilisez une connexion à la base de données en tant qu’utilisateur doté uniquement de privilèges de sélection sur les classes d’entités et les tables dans la base de données.

La mise à jour et la publication par lots ne sont pas prises en charge pour les données contenues dans un stockage de données cloud.

Répertoire cloud

N’importe lequel des emplacements de stockage cloud suivants :

  • Paquets Alibaba Cloud Object Storage Service (OSS)
  • Paquets Amazon Simple Storage Service (S3) ou stockage compatible S3
  • Conteneurs de stockage blob Microsoft Azure
  • Paquets Google Cloud

Vous pouvez publier des couches d’imagerie* dans le portail ou sur ArcGIS Pro.

À partir du portail, vous pouvez également publier une couche de tuiles, une couche de tuiles vectorielles ou une couche de scène qui référence un cache stocké dans le répertoire cloud.

Partage de fichiers Big Data

N’importe lequel des emplacements de stockage de fichiers suivants :

  • Partages de fichiers
  • Les répertoires cloud existants ou les emplacements de stockage cloud dans les conteneurs de stockage Microsoft Azure Blob, les paquets Amazon Simple Storage Service (S3) ou le stockage compatible S3
  • Répertoire de jeux de données Apache Hadoop Distributed File System (HDFS)
  • Bases de données Metastore Apache Hive

L’élément de data store est un élément système que vous n’utilisez pas directement. Interagissez plutôt avec l’élément de partage de fichiers Big Data pour saisir et stocker la sortie depuis GeoAnalytics Tools dans le portail ou ArcGIS Pro.

NoSQL

Base de données Neo4j vide (ne contient aucune donnée)

Les Data Stores NoSQL sont inscrits auprès du site ArcGIS Knowledge Server du portail. Chaque Data Store peut contenir un graphe de connaissances que vous créez dans ArcGIS Pro. Cela signifie que vous devez inscrire un Data Store NoSQL pour chaque graphe de connaissances.

*Pour publier des couches d’imagerie dans le portail, le data store doit être inscrit auprès du serveur d’hébergement d’images ou du serveur d’analyse raster de votre portail.

**Pour publier collectivement des couches d’entités et d’images de carte, le data store doit être inscrit auprès du site ArcGIS GIS Server fédéré.

L’ajout d’un élément de répertoire de données au portail inscrit la source de données sur le site ou les sites ArcGIS Server que vous indiquez. Les éléments de data store de la base de données qui font référence aux stockages de données cloud sont inscrits auprès du serveur d’hébergement du portail uniquement. Si vous accédez au même emplacement source (dossier, base de données ou stockage de données cloud utilisant les mêmes identifiants de connexion) à partir de ArcGIS Pro et publiez sur l’un de ces sites, il est inutile d’inscrire de nouveau le data store.

Accès aux données

Le fait d’ajouter des éléments de répertoire de données à votre portail facilite le partage des données SIG au sein de votre organisation. Il est nécessaire de trouver le compromis idéal entre facilité d’accès et sécurisation des données. Lorsque vous utilisez les éléments de répertoire de données, l’accès est contrôlé à plusieurs niveaux. Pour en savoir plus, reportez-vous à Contrôle de l’accès aux données publiées à partir des éléments de répertoire de donnée.

Méthodes pour ajouter des éléments de répertoire de données

Il existe trois méthodes pour ajouter un élément de répertoire de données à votre portail. Celle que vous utilisez diffère selon que vous avez besoin d’enregistrer un nouveau répertoire de données, que vous souhaitez créer un élément de répertoire de données pour un répertoire de données existant ou que votre répertoire de données existant est enregistré avec plusieurs serveurs fédérés.

Inscrire un data store

Pour inscrire un data store auprès d‘un serveur fédéré, ajoutez un élément de data store sur le portail. Vous pouvez également inscrire un data store et ajouter un élément de data store depuis ArcGIS Pro aux conditions suivantes :

  • Vous devez inscrire une base de données, un stockage de données Cloud, un partage de fichiers ou une base de données NoSQL auprès d’un serveur fédéré.
  • Vous devez utiliser ArcGIS Pro 2.5 ou version ultérieure pour les Data Stores de base de données ou de partage de fichiers,ArcGIS Pro 2.9 ou version ultérieure pour les stockages de données Cloud et ArcGIS Pro 3.0 ou version ultérieure pour les bases de données NoSQL.

Créer un élément de data store pour un data store inscrit auprès d’un serveur fédéré

Vous avez peut être un répertoire de données de partage de fichiers, ou de base de données, enregistré créé dans le cadre de l’une des conditions présentées ci-après pour lequel vous souhaitez désormais créer un élément de répertoire de données :

  • Lorsque vous avez inscrit le répertoire de données vers le site ArcGIS Server, le site était un site ArcGIS Server autonome. Le site a été ensuite fédéré au portail, et maintenant vous souhaitez créer un élément de répertoire de données pour lui.
  • Vous avez inscrit le répertoire de données vers un site ArcGIS Server fédéré avant la version 10.7.1. Maintenant que votre portail a été mis à jour, vous souhaitez créer un élément de répertoire de données pour le répertoire de données.
  • Vous avez inscrit le data store avec ArcGIS Server Manager ou ArcGIS Pro 2.4 ou une version antérieure.
Si votre data store est inscrit auprès d’un seul serveur fédéré, l’administrateur de l’organisation peut créer un élément pour le data store inscrit depuis ArcGIS Server Manager.

Si votre data store est inscrit auprès de plusieurs serveurs fédérés, et si vous avez utilisé le même nom pour le data store lorsque vous l’avez inscrit auprès de chacun de ces serveurs fédérés, l’administrateur de l’organisation doit associer l’élément de data store auprès de chaque serveur supplémentaire, comme décrit dans la section suivante.

Créer un élément de data store qui est associé à plusieurs serveurs fédérés

Il s’agit de la situation la plus complexe. L’administrateur de l’organisation doit créer un élément de data store depuis un des serveurs fédérés, puis utiliser l’opération REST federateDataItem pour associer chacun des autres serveurs fédérés au même élément de data store.

Si l’administrateur de l’organisation n’utilise pas l’opération REST federateDataItem REST pour associer les serveurs fédérés supplémentaires (par exemple, vous ajoutez les serveurs fédérés à l’élément depuis la page de l’élément de data store), vous obtiendrez des doublons du data store inscrit. Les conséquences sont les suivantes :

  • Lorsque vous publiez des services depuis les données du répertoire de données, le client de publication choisira un des doublons du répertoire de données. Vous n’avez pas de contrôle sur le répertoire de données qu’il utilise,et vous n’avez pas de moyen d’identifier lequel il n’utilise pas.
  • Si le répertoire de données est une base de données enregistrée, vous devez conserver à la fois le nouvel élément de répertoire de données et l’ancien répertoire de données de la base de données enregistré. Si ce n’est pas le cas, par exemple, si vous supprimez le répertoire de données de la base de données enregistré lors d’une tentative de nettoyage du doublon, et si le mot de passe change pour le compte qui accède à la base de données, les services qui font référence au répertoire de données supprimé ne fonctionneront plus.

Prise en main des éléments de répertoire de données

Consultez les sections suivantes pour en savoir plus sur l’utilisation et la gestion des Data Stores sur le portail :