Skip To Content

Couches d’entités

Une couche d'entités est un regroupement d'entités géographiques semblables, à savoir des bâtiments, des parcelles, des villes, des routes et des épicentres de tremblements de terre, par exemple. Les entités peuvent être ponctuelles, linéaires ou surfaciques (surfaces). Les couches d’entités conviennent mieux à la visualisation des données superposées aux fonds de carte. Vous pouvez définir des propriétés pour des couches d’entités, à savoir style, transparence, plage visible, intervalle d’actualisation et étiquettes, par exemple. Elles permettent de contrôler l’apparence de la couche sur la carte. A l’aide d’une couche d’entités, vous pouvez afficher, mettre à jour, analyser et exécuter des requêtes sur les entités et leurs attributs.

Chaque type de couche d’entités répond à un besoin particulier, et possède donc des fonctions légèrement différentes. Pour une comparaison des fonctions disponibles pour chacun des types de couches d’entités, reportez-vous à Fonctions de la couche d’entités.

Pour plus d’informations sur les entités Open Geospatial Consortium (OGC), voir OGC.

Couches d’entités hébergées

Les couches d’entités hébergées sont des services d’entités pour lesquels les données d’entités sont hébergées par (ou stockées dans) l’un des deux data stores gérés par le système.

Vous pouvez considérer la couche, le service et ses données comme une même entité. Lorsque vous créez une couche d’entités hébergée, les données sont copiées dans l’un des Data Stores gérés par le système. Lorsque le propriétaire de la couche d’entités hébergée ou un administrateur supprime une couche d’entités hébergée, le service et les données sont également supprimés.

La fonctionnalité disponible varie légèrement selon le répertoire de données auquel la couche d’entités hébergées a accès. Vous pouvez identifier les deux types de couche en fonction de l'icône de la couche.

Couche d'entités hébergée

Couches d’entités Des couches d’entités hébergées sont créées lorsque vous publiez une couche d’entités sur ArcGIS Enterprise à partir d’ArcGIS Pro ou de fichiers du portail.

Couche d’entités spatio-temporelle hébergée

Couches d’entités spatio-temporelles Des couches d’entités spatio-temporelles hébergées sont créées lorsque l'application ou l'outil que vous utilisez requiert à la fois des données géographiques et des données temporelles. Dans la plupart des cas, les éditeurs ne modifient pas directement ces couches, mais les applications qui les requièrent créent et mettent à jour des couches d’entités spatio-temporelles hébergées.

Couches d’entités Indoors Spaces hébergées

Lorsque vous publiez une couche Réservations conforme au modèle d’informations ArcGIS Indoors dans une organisation ArcGIS Enterprise possédant une licence pour Indoors Spaces, une couche d’entités Indoors Spaces hébergée est créée. Les couches d’entités Indoors Spaces hébergées permettent d’activer les réservations d’espace de travail dans Indoor Viewer et dans les applications mobiles Indoors.

Les couches d’entités Indoors Spaces hébergées offrent les mêmes fonctionnalités que les autres couches d’entités hébergées lorsque vous interagissez avec elles dans le portail, avec les exceptions suivantes :

  • Toute personne ayant accès à une couche d’entités Indoors Spaces peut la modifier.
  • Vous ne pouvez pas partager des couches d’entités Indoors Spaces hébergées avec le public ni avec des groupes de collaboration distribués.

Couches d'entités ArcGIS Server

Si vous avez accès aux services d’entités qui s’exécutent sur un site ArcGIS Server autonome ou fédéré, vous pouvez utiliser ces services d’entités ArcGIS Server en tant que couches dans votre organisation. Ces couches ressemblent aux couches d’entités hébergées, à ces différences près :

  • Les données ne sont pas copiées dans le data store géré par le système. Elles demeurent dans la source de données que vous avez inscrite auprès du site ArcGIS Server.
  • Lorsque vous supprimez la couche d’entités ArcGIS Server, les données ne sont pas supprimées.
  • Les couches d’entités ArcGIS Server sont principalement configurées dans ArcGIS Server Manager, et non dans le portail .
  • Les fonctionnalités disponibles sur le portail sont différentes pour les couches d’entités ArcGIS Server et les couches d’entités hébergées.

Un grand nombre de ces différences évite d’apporter des modifications intempestives aux données stockées dans les dossiers et bases de données que vous avez inscrits auprès d’un site ArcGIS Server, car ces données constituent souvent votre système d’enregistrement et il est probable que d’autres applications y accèdent directement. Toutefois, les données des couches d’entités hébergées sont gérées via le portail et ne sont pas utilisées directement par d’autres applications.

Lorsque vous publiez une couche d’entités (service d’entités) sur un site ArcGIS Server fédéré, elle est automatiquement ajoutée en tant que couche d’entités dans votre organisation. Si vous souhaitez utiliser un service d’entités à partir d’un site ArcGIS Server autonome, vous pouvez l’ajouter dans votre organisation depuis My Content (Mon contenu). Ceci vous permet de référencer l’extrémité REST (URL) du service et d’utiliser la couche dans vos cartes et applications, tout en laissant les données stockées dans les sources de données que vous avez inscrites auprès du site ArcGIS Server. Vous pouvez également ajouter des couches d’entités ArcGIS Server dans Map Viewer ou les ajouter dans Map Viewer Classic.

Couches d’un service de carte ou d’entités ArcGIS Server

Vous pouvez ajouter des couches individuelles à un service de carte ou un service d’entités en tant qu’élément, ou à une carte dans Map Viewer ou Map Viewer Classic. Cela vous permet d’utiliser une seule couche dans le service d’une carte ou d’une application au lieu d’utiliser toutes les couches du service.

Par exemple, si vous avez accès à un service de carte ArcGIS Server qui contient une couche de routes, une couche de bâtiments et une couche de voies ferrées, mais que vous avez uniquement besoin d’accéder aux routes, vous pouvez ajouter la couche des routes en tant qu’élément (cette opération est recommandée si vous devez fournir des identifiants de connexion pour accéder au service) ou directement à une carte. Pour ce faire, vous devez copier l’URL de la couche des routes à partir de l’extrémité REST du service de carte. L’URL de l’extrémité REST d’un service de carte est au format https://<server>.<domain>/server/rest/services/<service_name>/MapServer. Un lien pour chaque couche du service est indiqué dans la section Layers (Couches) de cette page. Cliquez sur le lien de la couche que vous souhaitez utiliser. Copiez l’URL de la page qui s’ouvre pour obtenir l’URL de la couche.

Remarque :

Les couches d’entités créées à partir d’une couche d’un service de carte sont en lecture seule ; vous ne pouvez pas y activer la mise à jour.

Collections d'entités

Les éléments tels que les fichiers .csv, les shapefiles, les notes de carte et les constructions, peuvent être ajoutés directement à une carte. Ils sont considérés comme des couches de collection d’entités dans la carte. Toute collection d'entités que vous ajoutez peut être enregistrée comme une partie de la carte. Vous enregistrez ainsi les données de la collection d'entités comme faisant partie de la carte. Toutes les modifications que vous apportez à la collection d'entités, en mettant à jour les données par exemple, sont répercutées uniquement dans la carte. Ces modifications ne sont pas appliquées au fichier .csv, au shapefile ou à la note de carte d’origine d’où provient la collection d’entités.

Vous pouvez également enregistrer les fichiers .csv, les shapefiles et les couches de notes de carte dans la carte en tant qu’éléments de collection d’entités en cliquant sur Save Layer (Enregistrer la couche) dans le menu des propriétés de la couche. L'élément apparaîtra en tant que nouvel élément de collection d'entités dans Mon contenu et pourra être partagé avec d'autres utilisateurs et ajouté à plusieurs cartes. Lorsque vous enregistrez une collection d'entités en tant qu'élément autonome, les données sont conservées avec l'élément de collection d'entités et ne sont pas stockées dans le cadre de la carte. Toutes les modifications que vous apportez à l'élément de collection d'entités, comme la modification de ses données, sont enregistrées lorsque vous cliquez sur Enregistrer la couche. Si l'élément de collection d'entités est utilisé dans d'autres cartes, les modifications y seront également reflétées. Si l'élément de collection d'entités est supprimé de Mon contenu, il ne sera plus disponible pour les autres utilisateurs.

Notes de carte

Vous pouvez créer des entités dans une carte dans Map Viewer Classic en ajoutant une couche d’annotations de carte. Une couche d’annotations de carte est un type de collection d’entités. Avec une couche d’annotations de carte, vous utilisez des entités pour symboliser un élément que vous voulez montrer sur votre carte, à savoir des points d'accès publics, des sentiers de randonnée ou des périmètres d'incendies, par exemple. Vous pouvez également ajouter des informations descriptives qui apparaissent dans des fenêtres contextuelles lorsqu’un utilisateur clique sur l'entité.

Par défaut, les entités d’une couche d’annotations de carte sont enregistrées avec la carte et seul vous, l’auteur de la carte, êtes autorisé à les modifier et les enregistrer Vous pouvez également choisir d’enregistrer la couche en tant qu’élément d’une collection d’entités dans votre contenu, ce qui vous permet de mettre à jour ses détails et de la partager avec d’autres. Les couches de notes de carte sont utiles pour afficher des informations, telles que des événements qui se déroulent au sein d’une communauté ou un inventaire d’installations de production pétrolière. Il s’agit d’une bonne méthode pour ajouter un nombre réduit d’entités à une carte, par exemple, les piscines gérées par les parcs et centres de loisirs de votre ville. . Cela permet également de créer des couches d’entités si vous ne disposez pas des privilèges de publication dans votre organisation.

Couches d'itinéraires

Vous pouvez utiliser Map Viewer Classic pour générer un itinéraire et créer une couche d’itinéraires dans une carte. Les couches d’itinéraire sont un type de collection d’entités qui contient quatre sous-couches : des arrêts, des événements de direction, des directions et des informations sur l’itinéraire. Chacune contient des propriétés qui lui sont propres, telles que des fenêtres contextuelles et des étiquettes que vous pouvez configurer comme vous le souhaitez. Dans Map Viewer Classic, vous pouvez enregistrer la couche d'itinéraires en tant qu'élément de Mon contenu et l'utiliser dans d'autres cartes. Une fois la couche d'itinéraires enregistrée, vous pouvez la partager avec d'autres utilisateurs.

Couches d'entités en continu

Les couches d’entités en continu sont des couches d’entités créées à partir d’un service en mode continu ArcGIS GeoEvent Server. Elles permettent de visualiser des flux de données temps réel qui sont volumineux ou dont les données changent à des intervalles irréguliers. Par exemple, une flotte de véhicules peut transmettre sa position qui doit être contrôlée en permanence. Lorsque vous ajoutez une couche d'entités en continu dans Map Viewer Classic, vous pouvez utiliser les contrôles d'enregistrement continu pour filtrer les données que le service envoie à la couche. Les couches d’entités en continu sont identifiées par l’icône Entités en continu dans la page de contenu.

Les couches d'entités en continu se connectent à un service en mode continu ArcGIS Server à l'aide de la technologie HTML5 WebSockets. La plupart des navigateurs modernes prennent en charge WebSockets.

Fonctions de la couche d’entités

Les sections suivantes décrivent la procédure de création de chaque type de couche d’entités et comparent les fonctions disponibles pour chaque type dans Map Viewer Classic, Map Viewer et Scene Viewer, ainsi que les détails des éléments.

Modes de publication

La liste suivante décrit le mode de création de chaque type de couche d’entités dans un portail ArcGIS Enterprise :

  • Couche d’entités hébergée : ajoutez un élément au portail et procédez à la publication, publiez à partir de ArcGIS Pro, créez une couche d’entités hébergée à partir d’un modèle ou d’une couche d’entités existante ou définissez la structure d’une couche d’entités hébergée vide. Pour plus d'informations, reportez-vous à la rubrique Publier des couches d'entités hébergées.
  • Couche d’entités spatio-temporelle hébergée : exécutez un outil GeoAnalytics ou publiez à l’aide de ArcGIS GeoEvent Server. ArcGIS Tracker crée également une couche d’entités spatio-temporelle hébergée pour suivre les emplacements et ArcGIS Mission crée des couches d'entités hébergées spatio-temporelles pour suivre les missions.
  • Couche d’entités ArcGIS Server : publiez depuis ArcGIS Pro vers un site ArcGIS Server fédéré, publiez depuis ArcGIS Pro vers un site ArcGIS Server autonome et ajoutez le service à votre organisation ou publiez à partir d’éléments de Data Store sur le portail.
  • Couche d’entités en continu : configurez les couches en continu dans ArcGIS GeoEvent Server. Si le site ArcGIS GeoEvent Server est fédéré avec le portail, la couche en continu est automatiquement ajoutée à votre organisation. Si vous configurez les couches en mode continu sur un site ArcGIS GeoEvent Server autonome, vous pouvez ajouter les couches en mode continu dans votre organisation.
  • Collection d’entités : ajoutez un fichier .csv, un shapefile ou des notes de carte à Map Viewer Classic et enregistrez la couche.

Map Viewer Classic

Tous les éléments de la couche d’entités peuvent être ajoutés à Map Viewer Classic (anciennement Map Viewer), mais les fonctions disponibles peuvent différer légèrement. Le tableau suivant dresse la comparaison des fonctions associées aux couches d’entités dans Map Viewer Classic :

FonctionnalitéCouche d'entités hébergéeCouche d’entités spatio-temporelle hébergéeCouche d'entités ArcGIS ServerCouche d’entités spatio-temporelles hébergée (créée par ArcGIS GeoEvent Server)Couche d’entités en continuCollection d'entités

Mettre à jour (si la mise à jour est activée sur la couche)

Oui

Oui

Oui

Oui

Non.

Non applicable ; vous ne pouvez pas activer la mise à jour sur des éléments de collection d’entités

Ajouter à Map Viewer Classic en mode de mise à jour complet

Oui

Oui

Oui

Oui

Oui

Non.

Changer le style, définir la transparence et définir la plage visible

Oui

Oui

Oui

Oui

Oui

Oui

Définir des étiquettes

Oui

Oui

Oui

Oui

Oui

Oui, mais fonction non prise en charge par les notes de carte

Définir l'intervalle d'actualisation

Oui

Oui

Oui

Oui

Non.

Non.

Configurer les fenêtres contextuelles

Oui

Oui

Oui

Oui

Oui

Oui

Appliquer les filtres

Oui, dans Map Viewer Classic

Oui, dans Map Viewer Classic

Oui, dans Map Viewer Classic

Oui, dans Map Viewer Classic

Oui, à l’aide des commandes de mode continu dans Map Viewer Classic ou dans ArcGIS GeoEvent Server

Non.

Copier et enregistrer en tant que nouvelle couche

Oui

Oui

Oui

Oui

Oui

Non.

Utiliser les outils d’analyse d’entités standard et les outils d’analyse d’entités GeoAnalytics

Oui

Oui

Oui

Oui

Non.

Oui

Calculer des champs dans la table attributaire

Oui

Oui, mais utilisation de l’outil Calculate Field (Calculer des champs)

Non.

Non.

Non.

Non.

Ajouter des champs et supprimer des champs dans la table attributaire

Oui

Non.

Non.

Non.

Non.

Non.

Afficher les entités agrégées en groupes

Non.

Oui

Non.

Oui

Non.

Non.

Map Viewer

Vous pouvez actuellement ajouter un sous-ensemble de types de couches d’entités à Map Viewer. Les fonctions disponibles pour chaque type de couche peuvent différer légèrement. Le tableau suivant dresse la comparaison des fonctions associées aux couches d’entités dans Map Viewer :

FonctionnalitéCouche d'entités hébergéeCouche d’entités spatio-temporelle hébergéeCouche d'entités ArcGIS ServerCouche d’entités spatio-temporelles hébergée (créée par ArcGIS GeoEvent Server)Collections d’entités (à l’exclusion des couches d’itinéraire)

Mettre à jour (si la mise à jour est activée sur la couche)

Oui

Oui

Oui

Oui

Non applicable ; vous ne pouvez pas activer la mise à jour sur des éléments de collection d’entités

Ajouter à la carte en mode de mise à jour complet

Non.

Non.

Non.

Non.

Non.

Changer le style, définir la transparence et définir la plage visible

Oui

Oui

Oui

Oui

Oui

Définir des étiquettes

Oui

Oui

Oui

Oui

Oui

Définir l'intervalle d'actualisation

Non.

Non.

Non.

Non.

Non.

Configurer les fenêtres contextuelles

Oui

Oui

Oui

Oui

Oui

Appliquer les filtres

Oui

Oui

Oui

Oui

Non.

Dupliquer et enregistrer une couche dans une carte

Oui

Oui

Oui

Oui

Non.

Créer des groupes de couches

Oui

Oui

Oui

Oui

Oui

Utiliser les outils d’analyse d’entités standard et les outils d’analyse d’entités GeoAnalytics

Non.

Non.

Non.

Non.

Non.

Calculer des champs dans la table attributaire

Oui

Non.

Non.

Non.

Non.

Ajouter des champs et supprimer des champs dans la table attributaire

Oui

Non.

Non.

Non.

Non.

Afficher les entités agrégées en groupes

Non.

Oui

Non.

Oui

Non.

Scene Viewer

Vous pouvez ajouter les types de couches d'entités suivants à Scene Viewer :

  • Couche d'entités hébergée
  • Couche d’entités spatio-temporelle hébergée
  • Couche d'entités ArcGIS Server

Chaque couche peut contenir un nombre illimité d'entités.

Détails de l'élément

La plupart des paramètres et détails que vous configurez pour les couches d’entités sont identiques dans toutes les couches d’entités et les éléments de portail de façon générale. Il s’agit notamment des balises et catégories de paramètres, de la définition du résumé et de la description, de l’activation de la protection contre la suppression et de la configuration d’une étendue. Les paramètres et les détails qui diffèrent d’une couche d’entités à l’autre sont mentionnés dans le tableau suivant :

FonctionnalitéCouche d'entités hébergéeCouche d’entités spatio-temporelle hébergéeCouche d'entités ArcGIS ServerCouche d’entités spatio-temporelles hébergée (créée par ArcGIS GeoEvent Server)Couche d’entités en continuCollection d'entités

Publier d’autres couches à partir de

Oui, WFS et couches de tuiles

Non.

Non.

Non.

Non.

Oui, une couche d’entités hébergée

Créer des vues à partir de

Oui

Oui

Vous ne pouvez pas créer de vues à partir de la couche d’entités dans le portail, mais le processus équivalent consiste à publier plusieurs couches d’entités à partir des mêmes données dans ArcGIS Pro.

Non.

Non.

Non.

Définir des zones d’affichage dans l’onglet Visualization (Visualisation)

Oui

Oui

Sans objet

Sans objet

Sans objet

Sans objet

Exporter des données à partir de

Oui

Non.

Non.

Non.

Non.

Non.

Ajouter et voir les métadonnées

Oui

Oui

Oui

Non.

Non.

Oui

Activer les pièces jointes

Oui

Non.

Vous ne pouvez pas activer les pièces jointes pour la couche dans le portail. Toutefois, vous pouvez les activer sur les données source avant de publier la couche d’entités.

Non.

Non.

Non.

Remplacer la couche

Oui

Non.

Vous ne pouvez pas remplacer la couche dans le portail. Toutefois, vous pouvez en effectuer à partir de ArcGIS Pro.

Non.

Non applicable ; les données de la couche en mode continu changent sans cesse.

Non.

Ajouter des données

Oui

Vous pouvez également utiliser l’outil de géotraitement Ajouter dans ArcGIS Pro.

Oui

Vous pouvez également utiliser l’outil Ajouter des données dans Map Viewer Classic ou l’outil de géotraitement Ajouter dans ArcGIS Pro.

Vous ne pas effectuer d’ajout à la couche dans le portail. Toutefois, étant donné que les données résident dans le Data Store enregistré du site ArcGIS Server, ajoutez des données aux données source.

Ajoutez aux données source à l’aide d’ArcGIS GeoEvent Server.

Non applicable ; les données de la couche en mode continu changent sans cesse.

Non.

Calculer le contenu des champs dans l’onglet Data (Données)

Oui

Non.

Non.

Non.

Non.

Non.

Ajouter des champs et supprimer des champs dans l’onglet Data (Données)

Oui

Vous pouvez ajouter des champs, mais pas en supprimer.

Non.

Non.

Non.

Non.

Définir des listes et plages d’attributs

Oui

Non.

Non. Vous pouvez afficher des plages et listes existantes, mais vous ne pouvez pas les ajouter ni les supprimer dans l’onglet Data (Données).

Non.

Non.

Non.

Ajouter des descriptions de champ et des types de valeur

Oui

Non.

Non.

Non.

Non.

Non.

Mettre à jour des valeurs attributaires dans l’onglet Data (Données)

Oui

Oui

Oui

Oui

Non.

Non.

Modifier les propriétés de champ, notamment le nom d’affichage (titre), la description, le type de valeur de champ et si les mises à jour sont autorisées pour un champ

Oui

Oui

Non.

Permet de modifier le nom d’affichage et la description mais pas les autres propriétés.

Non.

Permet de modifier le nom d’affichage, la description et le type de valeur de champ mais pas de modifier le paramètre de mise à jour pour un champ.

Appliquer des filtres dans l’onglet Visualization (Visualisation)

Oui

Oui

Oui

Oui

Non.

Non.

Modifier les paramètres de mise à jour

Oui

Oui

Vous ne pouvez ni mettre à jour, ni modifier les paramètres de mise à jour de la couche dans le portail. Configurez les paramètres de mise à jour lorsque vous publiez la couche d’entités ou que vous modifiez les paramètres dans ArcGIS Server Manager après la publication.

La mise à jour est automatiquement activée et ne peut pas être modifiée dans le portail.

Non.

Non.

Activer la synchronisation pour l’utilisation hors connexion et la collaboration

Oui

Non.

Vous ne pouvez pas activer la synchronisation dans le portail. Ce paramètre est défini au moment de la publication. Vous pouvez également le modifier dans ArcGIS Server Manager après la publication.

Non.

Non.

Non.

Effectuer le suivi des mises à jour

Oui

Non.

Vous ne pouvez pas activer le suivi de l’éditeur dans le portail. Toutefois, vous pouvez l’activer sur les données source de ArcGIS Pro.

Non.

Non.

Non.

Déterminer si les couches modifiables peuvent être partagées avec tous (publiques)

Oui

Oui

Non.

Oui

Non.

Non.

Mettre à jour le détail, les données et la configuration de visualisation des sous-couches individuelles.

Oui

Oui

Oui

Oui

Non.

Non.