Skip To Content

Exécutez la commande CREATE

La commande CREATE dans l’utilitaire ArcGIS Enterprise Cloud Builder Command Line Interface for Amazon Web Services (AWS) crée un déploiement de base d’ArcGIS Enterprise avec la possibilité de créer également une machine fédérée supplémentaire pour chaque rôle de licence de ArcGIS Server. Après avoir exécuté la commande pour créer votre déploiement initial, vous pouvez exécuter la commande à nouveau pour ajouter d’autres sites ArcGIS Server.

Remarque :

Avant d’exécuter la commande CREATE, vérifiez que votre organisation AWS a suffisamment de ressources disponibles pour le déploiement pour créer de nouvelles machines. La commande échoue si le nouveau déploiement dépasse la limite de votre organisation.

Vous pouvez ouvrir une copie de l’un des fichiers d’exemple JSON de Esri depuis le dossier CreateSamples et le modifier pour inclure vos paramètres. Par exemple, pour créer un déploiement optimisé pour les analyses raster, choisissez le fichier baseenterpriseallinonewithra.json.

Plusieurs étapes doivent être effectuées dans la console de gestion AWS avant d’exécuter la commande CREATE. Vous utiliserez les résultats de ces étapes comme valeurs des paramètres dans votre fichier JSON.

  1. Connectez-vous à la console de gestion AWS à l’aide du compte que vous avez spécifié lors de la préparation du déploiement. Assurez-vous de vous trouver dans la même région que celle spécifiée avec le paramètre "AWSRegion" dans la section précédente.
  2. Pour les déploiements ArcGIS Enterprise de base sur une seule machine et la machine ArcGIS GeoEvent Server, attribuez une nouvelle adresse IP élastique dans AWS pour un Amazon Virtual Private Cloud (VPC). Copiez l’Allocation ID correspondante qui sera au format eipalloc-xxxxxxxx. Dans votre fichier JSON, collez l’ID en tant que valeur du paramètre SiteEIPAllocationID sous BaseEnterprise.

    Si vous créez un seul déploiement ArcGIS Enterprise de base pour une seule machine, passez à l’étape 5.

  3. ArcGIS Server et les déploiements haute disponibilité de ArcGIS Enterprise requièrent chacun un équilibreur de charges. Vous pouvez les créer en procédant comme suit ou utiliser des équilibreurs de charges existants. Pour utiliser des équilibreurs de charges existants, passez à l’étape 4.
    • L’utilitaire ArcGIS Enterprise Cloud Builder CLI for AWS peut créer un équilibreur de charges pour vous si votre organisation utilise Amazon Route 53 pour gérer le service de nom de domaine (DNS) de votre organisation et si votre compte AWS dispose des autorisations nécessaires pour gérer le DNS. Cette configuration n’étant pas courante, si vous n’êtes pas certain de la posséder ainsi que l’autorisation nécessaire, vous devrez probablement commencer par créer l’équilibreur de charges.
    • Créez l’équilibreur de charges en utilisant un exemple Esri de modèles AWS CloudFormation (l’option recommandée) ou créez-en un dans la console de gestion AWS. Si vous avez acheté un nom de domaine en dehors de AWS, vous devez apparier le domaine à l’équilibreur de charges avant de créer votre déploiement à l’aide de l’utilitaire. Si vous créez un équilibreur de charges à l’aide de la console de gestion AWS, assurez-vous d’utiliser le même VPC que votre déploiement et configurez l’équilibreur de charges avec un processus d’écoute HTTPS.

      L’utilitaire ArcGIS Enterprise Cloud Builder CLI for AWS peut utiliser l’équilibreur de charges que vous avez créé à l’aide du modèle CloudFormation ou dans la console de gestion AWS.

    Une fois les équilibreurs de charges créés, notez les noms DNS, qui se terminent en *.elb.amazonaws.com. Vous aurez besoin de ces informations pour la prochaine étape.

  4. Appariez les noms DNS de vos équilibreurs de charges à votre domaine. Si vous utilisez le service Route 53 AWS, accédez à cette page ; inscrivez un domaine si vous ne l’avez pas encore fait et créez un nouvel ensemble d’enregistrements avec le nom de domaine de votre choix. Si vous utilisez un service différent pour l’appariement DNS, accédez à ce site. Dans les deux cas, définissez le type de nom du site du déploiement de base sur CNAME et collez le nom DNS que vous avez obtenu à l’étape 2 en tant que valeur. Répétez cette procédure pour apparier chaque nom DNS de vos équilibreurs de charges à chaque site ArcGIS Server.

    Par exemple, si vous créez un déploiement optimisé pour l’analyse raster, vous devez apparier le nom DNS de l’équilibreur de charges que vous avez créé pour votre serveur d’analyse raster à votre site ArcGIS Image Server.

  5. Ajoutez les noms de domaine de site (tels que base.domain.com et raster.domain.com) et les valeurs Name (Nom) des équilibreurs de charges supplémentaires à votre fichier JSON en tant que valeurs SiteDomain dans la section appropriée.

    Par exemple, lorsque vous modifiez le fichier d’exemple baseenterpriseallinonewithra.json, la VPC valeur d’ID est définie dans la section "Default". Les autres valeurs sont définies dans les sections "BaseEnterprise", et "RasterAnalytics" comme suit :

    "Default" :{  
    	  "VPCId": "vpc-0011xxxxx",	 
    	  "DriveSizeRoot": "100",
    	  "KeyName": "YOURKEYNAME",
    	  "FSInstanceType": "m4.xlarge",
    	  "ASInstanceType": "m4.xlarge",
    	  "SecondaryInstances": "2",	
    	  "BDSInstanceType": "m4.xlarge",
    	  "BDSInstances": "0",	
    	  "DBEngine": "postgres",
    	  "DBInstanceClass": "db.m4.large",
    	  "DBAllocatedStorage": "200",
    	  "DeploymentBucket": "enterprisefiles",
    	  "StoreType": "CloudStore",
    	  "SiteAdmin": "admin",
    	  "SiteAdminPassword": "changeit",	
    	  "RunAsUserPassword": "P@ssw0rd123",
    	  "SSLCertificateFile": "wildcard_yourdomain_com.pfx",
    	  "SSLCertPassword": "AvertUR1s",
    	  "SSLCertificateARN": "arn:aws:acm:ap-northeast-1:123456789123:certificate/xxxxxxx-xxxx-xxxx-xxxx-xxxxxxxxxxxx",
    	  "PostInstallationScript": "none"
    	},
    "BaseEnterprise":{
      "SiteEIPAllocationID": "eipalloc-xxxxxxxx",	
      "InstanceType": "m4.xlarge",	
      "SiteDomain": "basedep.yourdomain.com",
      "PortalLicenseFile": "Your_Portal_License.json",
      "UserLicenseTypeID" : "My_User_Type_UT"
      "ServerLicenseFile":	"Your_GIS_Server_License.prvc",	  
      "Type": "AllInOne"
     },    
    "RasterAnalytics":{
      "ServerLicenseFile": "Your_Image_Server_License.prvc",	
      "ELBName": "your-raster-elb",
      "SiteDomain": "raster.yourdomain.com",	
      "CloudStoreS3BucketPath": "yourbucket/yourfolder",
      "Federate":true,
    }
  6. Créez une nouvelle paire de clés dans AWS. Ajoutez le nom de la paire de clés à votre fichier JSON en tant que valeur du paramètre KeyName.
  7. Dans votre fichier JSON, modifiez les paramètres restants en fonction de vos besoins. Référez-vous à la liste complète de paramètres d’ArcGIS Enterprise Cloud Builder CLI for AWS pour obtenir des descriptions.
  8. Enregistrez votre fichier JSON modifié. Revenez dans la fenêtree de l’invite de commandes et exécutez la commande CREATE : cloudbuilder.exe CREATE -j <createfilename.json>

    L’utilitaire crée un fichier de sortie dans le dossier Output ArcGIS Enterprise Cloud Builder CLI for AWS à l’intérieur d’un sous-dossier nommé pour votre paramètre DeploymentName. Chaque fois que vous exécutez la commande CREATE pour le même déploiement d’ArcGIS Enterprise, les fichiers en sortie sont placés dans le sous-dossier du déploiement correspondant. Les fichiers sont nommés <DeploymentName>_<batchID>.json, où la chaîne batchID contient un horodatage de création de fichier. L’utilitaire ne supprime jamais les anciens fichiers en sortie.

    L’exemple suivant montre le contenu d’un fichier en sortie généré lorsque vous exécutez la commande CREATE pour créer un déploiement de base, et ArcGIS GeoAnalytics Server, le serveur d’analyse raster, les sites ArcGIS GIS Server, et ArcGIS GeoEvent Server :

    "BaseEnterprise":{
               "PortalURL": "http://enterprise.yourdomain.com/portal/home",
               "ServerURL": "http://enterprise.yourdomain.com/server/manager"	 
       },
       "GeoAnalytics":{
                "ServerURL": "http://geoanalytics.yourdomain.com/arcgis/manager"	
       },
       "RasterAnalytics":{
                "ServerURL": "http://rasteranalytics.yourdomain.com/arcgis/manager"
       },
       "Server":{     
           "ServerURL": "http://server.yourdomain.com/arcgis"
       },
       "GeoEvent":{
               "ServerURL": "http://geoevent.yourdomain.com/server/manager",
               "GeoEventServerURL": "http://geoevent.yourdomain.com:6143/geoevent/manager"
       }

    Notez que le contenu du fichier en sortie varie en fonction des informations fournies dans le fichier de configuration JSON.

  9. Une fois que vous avez exécuté la commande et créé votre déploiement d’ArcGIS Enterprise, vous pouvez exécuter la commande à nouveau ultérieurement pour créer d’autres sites ArcGIS Server. Mettez à jour le fichier de configuration de déploiement et exécutez à nouveau la commande CREATE ; l’utilitaire ArcGIS Enterprise Cloud Builder CLI for AWS ignore les composants qui sont déjà déployés et ajoute les nouveaux composants en conséquence.