Skip To Content

Inscrire vos données auprès de ArcGIS Server à l’aide de Server Manager

Vous pouvez utiliser ArcGIS Server Manager pour inscrire les répertoires de données et les bases de données auprès de ArcGIS Server. L'inscription des données permet de fournir au serveur une liste d'emplacements source des données de vos services. L'inscription des données présente les avantages suivants :

  • L'inscription des données vous aide à déterminer si vos services référencent des emplacements de données connus et approuvés par l'administrateur du serveur.
  • L'inscription des données permet à ArcGIS Server de réapparier les chemins d'accès à vos données lorsque vous publiez (et, par conséquent, copiez) votre carte, votre modèle ou d'autres ressources sur le serveur.

En inscrivant vos répertoires de données, vous n'autorisez pas le compte ArcGIS Server à accéder à vos données. Vous devez au moins accorder au compte ArcGIS Server des autorisations d'accès en lecture au dossier que vous inscrivez. Si vous inscrivez une base de données, le type des autorisations que vous devez accorder dépend du type de base de données que vous utilisez et du type d'authentification dont vous vous servez pour vous connecter. Reportez-vous à la rubrique Rendre vos données accessibles dans ArcGIS Server pour savoir dans quels cas vous devez accorder des autorisations.

Vous inscrivez vos bases de données et vos répertoires de données auprès de ArcGIS Server dans Server Manager via l’onglet Data Stores (Répertoires de données) du module GIS Server (Serveur SIG). Pour accéder à cet onglet, connectez-vous à Server Manager et cliquez sur Site > GIS Server (Serveur SIG) > Data Stores (Répertoires de données).

L'onglet Stockage des données présente la boîte de dialogue Stockages des données inscrits. Au sein de cette boîte de dialogue, tous vos dossiers et bases de données inscrits sont affichés et classés par type. Les types disponibles sont les suivants : base de données, base de données gérée, dossier et partage de fichiers Big Data.

Suivez les instructions ci-dessous selon ce que vous souhaitez inscrire auprès du serveur.

Inscrire une base de données

Les outils de l'onglet Stockage des données vous permettent d'inscrire n'importe quelle base de données compatible auprès d'ArcGIS. La version 64 bits du logiciel client de la base de données doit être installée sur chaque machine ArcGIS Server du site avant l'inscription.

Pour plus d’informations sur les conditions d’inscription d’une base de données, reportez-vous à la rubrique spécifique à votre système de gestion de base de données.

Remarque :
Vous ne pouvez pas inscrire une base de données Db2 sur z/OS ou une base de données Informix auprès de ArcGIS Server. Pour des publications à partir de ces bases de données, vous devez créer un fichier de définition de service ne contenant pas les données de service et publier le fichier de définition de service.

Remarque :

L’utilisation de Altibase avec ArcGIS est obsolète.

Pour inscrire une base de données et autoriser les services à référencer vos données, procédez comme suit. Pour les géodatabases fichier, utilisez l'option décrite dans la section Inscrire un dossier ci-dessous.

  1. Connectez-vous à ArcGIS Server Manager et cliquez sur Site > Data Stores (Répertoires de données).
  2. Cliquez sur la flèche de la liste déroulante Enregistrer, puis sélectionnez Base de données.
  3. Indiquez un nom unique pour la base de données inscrite. Les noms peuvent contenir des caractères alphanumériques et des espaces.
  4. Cliquez sur Importer. Une fenêtre s'ouvre dans laquelle vous pouvez rechercher le fichier de connexion à la base de données (.sde ou .odc uniquement) sur le disque.
  5. Selon la façon dont vous avez configuré vos sources de données pour qu'elles fonctionnent avec ArcGIS, choisissez l'un des scénarios suivants :
    • Si la machine de l'éditeur et le serveur utilisent la même base de données :
    1. Cochez la case Identique à la connexion à la base de données éditeur. Cette option désigne la machine de l'éditeur et ArcGIS Server affiche et accède aux données situées dans la même base de données. Pour en savoir plus sur ce scénario, voir Sources de données pour ArcGIS Server.
    • Si la machine de l'éditeur et le serveur utilisent des bases de données différentes :
    1. En regard de la section Connexion à la base de données du serveur, cliquez sur Importer pour sélectionner un fichier de connexion.
      Remarque :

      Server Manager ne vous permet pas de créer automatiquement un service de géodonnées pour lier vos géodatabases d’entreprise inscrites. Le cas échéant, vous pouvez créer un service de géodonnées après l'inscription. Pour créer automatiquement un service de géodonnées lors de l'inscription de vos géodatabases d'entreprise, utilisez ArcMap. Les services de géodonnées sont uniquement pris en charge avec les géodatabases d'entreprise, pas avec les bases de données.

  6. Cliquez sur Créer.

    La ou les bases de données que vous avez inscrites apparaissent dans la boîte de dialogue Registered Data Stores (Data Stores inscrits).

Inscrire une base de données gérée ArcGIS Server

Vous ne pouvez inscrire une géodatabase d’entreprise ou de groupe de travail en tant que base de données gérée qu’auprès d’un site ArcGIS GIS Server autonome ou fédéré. Seules les géodatabases de groupe de travail ou d’entreprise sont prises en charge comme bases de données gérées pour les serveurs autonomes ou fédérés ; les géodatabases fichier, personnelles ou bureau et les bases de données ne sont pas prises en charge. Pour en savoir plus sur les bases de données gérées ArcGIS Server et les scénarios qui dictent leur utilisation, reportez-vous à la rubrique Copier automatique les données sur le serveur lors de la publication. La géodatabase que vous inscrivez comme base de données gérée pour un site ArcGIS GIS Server autonome ou fédéré s’applique à la totalité du site. Chaque service d’entités publié sur ce site utilise la base de données gérée ; par conséquent, seul l’administrateur de ArcGIS Server devrait configurer une base de données gérée pour un site.

Remarque :

Vous ne pouvez pas inscrire de géodatabase d’entreprise ou de groupe de travail en tant que base de données gérée auprès d’un serveur d’hébergement, car ce dernier utilise une instance ArcGIS Data Store relationnelle.

Procédez comme suit pour inscrire une base de données gérée auprès d’un site ArcGIS Server autonome ou fédéré, ce qui permet à ArcGIS Server de copier les données des services d’entités dans la base de données gérée et de réapparier automatiquement les chemins lorsque vous publiez un service d’entités (service de carte avec accès d’entités) depuis ArcMap :

  1. Connectez-vous à ArcGIS Server Manager et cliquez sur Site > Data Stores (Répertoires de données).
  2. Cliquez sur la flèche de la liste déroulante Enregistrer, puis sélectionnez Base de données gérée.
  3. Indiquez un nom unique pour la connexion à une géodatabase. Les noms peuvent contenir des caractères alphanumériques et des espaces.
  4. En regard de la section Connexion à la base de données du serveur, cliquez sur Importer. Une fenêtre s'ouvre dans laquelle vous pouvez rechercher le fichier de connexion (.sde) à la base de données sur le disque.
  5. Cliquez sur Créer.

    La base de données est inscrite en tant que base de données gérée et apparaît dans la boîte de dialogue Stockages des données inscrits.

Remarque :

Si vous enregistrez une base de données gérée avec un serveur fédéré, vous ne pouvez pas assigner ce serveur fédéré comme serveur hôte du portail ArcGIS Enterprise. Si vous devez utiliser le serveur fédéré en tant que serveur d'hébergement, vous devez créer et utiliser un stockage de données relationnelles ArcGIS Data Store. Consultez la rubrique Présentation générale de la configuration ArcGIS Data Store et ses rubriques connexes pour en savoir plus sur la création d’un data store relationnel.

Une fois que vous disposez d’un répertoire de données relationnelles sur le serveur hôte, il s’affiche comme une base de données gérée lorsque vous vous connectez au serveur hôte depuis ArcGIS Server Manager. Vous pouvez valider la connexion au répertoire de données relationnelles dans Server Manager, mais ne supprimez pas les éléments ArcGIS Data Store du site ArcGIS Server avec Server Manager.

Mettre à jour le mot de passe d'une base de données inscrite ou gérée

Les mots de passe des bases de données, tout comme les mots de passe système et d'autres logiciels, sont fréquemment modifiés pour des raisons de sécurité. Si le mot de passe enregistré dans le fichier de connexion à une base de données (.sde) que vous avez inscrit auprès du site de votre ArcGIS Server change, créez un nouveau fichier de connexion à une base de données contenant le nouveau mot de passe, puis mettez à jour l'inscription du stockage des données pour désigner le nouveau fichier. Cette opération actualise l’inscription de tous les services, à l’exception des services de recherche, de mode continu et ArcGIS Workflow Manager, ainsi que des services de géotraitement publiés avant ArcGIS 10.4.

  1. Créez un nouveau fichier de connexion à une base de données qui utilise le mot de passe actualisé. Vous pouvez créer un nouveau fichier de connexion à une base de données dans ArcMap, ArcGIS Pro ou à l'aide de l'outil de géotraitement Créer une connexion à une base de données.

    Veillez à enregistrer le nom d'utilisateur et le mot de passe dans le nouveau fichier de connexion. Vérifiez également que le nouveau fichier de connexion se situe dans un répertoire auquel vous pouvez accéder depuis la machine sur laquelle vous allez exécuter ArcGIS Server Manager.

  2. Connectez-vous à ArcGIS Server Manager et cliquez sur Site > Data Stores (Répertoires de données).
  3. Cliquez sur le bouton Modifier en regard de la base de données inscrite ou gérée dont vous devez mettre à jour le mot de passe.

    Notez que vous ne pouvez pas mettre à jour la connexion pour un stockage des données relationnelles ArcGIS Data Store (apparaît comme une base de données gérée), un stockage des données du cache de tuiles ou un stockage de Big Data spatio-temporelles. Pour mettre à jour le mot de passe d'un stockage des données relationnelles, recourez à l'utilitaire changepassword.

  4. Cliquez sur Importer et accédez à l'emplacement du nouveau fichier de connexion à une base de données.
  5. Cliquez sur Import (Importer)
  6. Cliquez sur Enregistrer pour mettre à jour le mot de passe de votre connexion à une base de données inscrite ou gérée.
  7. Redémarrez les services qui ont été publiés à partir de la base de données inscrite ou redémarrez les services d'entités publiés sur la base de données gérée.
  8. Redémarrez également les services de géotraitement publiés à partir d’une instance ArcGIS 10.4 for Server. Les services de géotraitement publiés à partir de versions précédentes d'ArcGIS Server doivent être republiés pour pouvoir utiliser le nouveau mot de passe.

Les services publiés à partir de la base de données inscrite ou des services d'entités publiés sur la base de données gérée peuvent de nouveau accéder aux données.

Vous devez republier les services de recherche, de mode continu et Workflow Manager, ainsi que les services de géotraitement publiés sur une version 10.3.1 et antérieure d'ArcGIS Server pour mettre à jour le mot de passe.

Inscrire un dossier

L’onglet Data Stores (Répertoires de données) vous permet d’inscrire un répertoire de fichiers local ou un répertoire partagé qui contient des ressources et des données SIG, telles que des shapefiles, des géodatabases fichier ou une base de données SQLite. Lorsque vous enregistrez un répertoire, tous les sous-répertoires du dossier spécifié sont également enregistrés auprès du serveur.

Remarque :

Si vous inscrivez un dossier en tant que partage de fichiers Big Data, reportez-vous aux étapes de la section Inscrire un partage de fichiers Big Data. Si vous inscrivez un dossier comme répertoire de raster, consultez les étapes dans la sectionInscrire un répertoire de raster.

Procédez comme suit pour inscrire un dossier et autoriser les services à référencer les données du dossier et de ses sous-dossiers :

  1. Connectez-vous à ArcGIS Server Manager et cliquez sur Site > Data Stores (Répertoires de données).
  2. Cliquez sur la flèche de la liste déroulante Enregistrer, puis sélectionnez Dossier.
  3. Indiquez un nom unique pour le dossier inscrit. Les noms peuvent contenir des caractères alphanumériques et des espaces.
  4. Pour Publisher Folder Path (Chemin d’accès à l’éditeur), indiquez le chemin d’accès complet au dossier de l’éditeur, par exemple C:\data ou \\myserver\share\data.
    Remarque :

    Vous ne pouvez pas parcourir les répertoires dans ArcGIS Server Manager. Vous devez indiquer le chemin d'accès complet au dossier que vous voulez inscrire.

  5. Pour Nom d'hôte du dossier de l'éditeur, indiquez la machine qui héberge le dossier de l'éditeur. Vous pouvez pas spécifier le nom de la machine (MyServer), le nom de domaine complet (MyServer.domain.com) l'adresse IP (12.34.56.789) ou l'hôte local (localhost).
  6. Selon la façon dont vous avez configuré vos sources de données pour qu'elles fonctionnent avec ArcGIS, choisissez l'un des scénarios suivants :
    • Si la machine de l'éditeur et le serveur utilisent le même dossier :
    1. Cochez la case Same as publisher folder path (Identique au chemin d’accès au dossier de publication). Cette option indique que la machine de l’éditeur et le site ArcGIS Server afficheront et accèderont aux données situées dans le même dossier. Pour en savoir plus sur ce scénario, voir Sources de données pour ArcGIS Server.
    • Si la machine de l'éditeur et le serveur utilisent des dossiers différents :
    1. En regard de la section Chemin d’accès au dossier du serveur, indiquez le chemin d'accès complet au dossier du serveur. Pour en savoir plus sur ce scénario, voir Sources de données pour ArcGIS Server.
  7. Cliquez sur Créer. Le ou les dossiers que vous avez inscrits apparaissent dans la boîte de dialogue Stockages des données inscrits.

Inscrire un stockage cloud

Avec l’onglet Data Stores (Data Stores), vous pouvez enregistrer un répertoire cloud à utiliser comme emplacement en sortie pour les outils d’analyse raster, comme partage de fichiers Big Data pour les Outils GeoAnalytics, ainsi que pour stocker les caches de service d’imagerie et de cartographie pour les sites ArcGIS Server exécutés dans le cloud.

Remarque :

Vérifiez que ArcGIS Server Manager communique via HTTPS lorsque vous inscrivez ou mettez à jour un chemin d’accès à un répertoire cloud.

Avant de pouvoir enregistrer un répertoire cloud, vous devez créer le conteneur ou le paquet. Si vous allez utiliser le répertoire cloud pour les caches de service d’imagerie et de cartographie, ce conteneur ou ce paquet doit contenir un dossier intitulé arcgiscache avant d’enregistrer le répertoire cloud.

Lorsque vous inscrivez un dossier, tous les sous-dossiers du dossier spécifié sont également inscrits auprès du site ArcGIS Server.

  1. Connectez-vous à ArcGIS Server Manager et cliquez sur Site > Data Stores (Répertoires de données).
  2. Cliquez sur la flèche du menu déroulant Register (Inscrire) et sélectionnez Cloud Store (Répertoire cloud).
  3. ArcGIS Server prend en charge les emplacements de stockage cloud suivants : Suivez les étapes ci-après en fonction de l'environnement que vous utilisez.

Astuce:

ArcGIS Server doit avoir accès à une liste des emplacements de stockage cloud admissibles. Si vous devez inscrire des répertoires cloud qui utilisent des URL privées ou que votre organisation demande à accéder à la liste à partir d’un paquet Alibaba OSS en Chine, l’administrateur ArcGIS Server peut configurer le site pour accéder aux listes à ces emplacements.

Amazon S3

Si vous inscrivez un paquet Amazon Simple Storage Service (S3) à utiliser comme répertoire raster, partage de fichiers Big Data, ou pour stocker des caches de service d’imagerie et de carte pour un site ArcGIS Server sur Amazon Web Services (AWS), procédez comme suit :

  1. Cliquez sur la flèche de la liste déroulante Type, puis sélectionnez Amazon S3. Vous avez besoin des informations de votre compte AWS pour inscrire le répertoire cloud.
  2. Cloud Store Name (Nom du répertoire cloud) : attribuez un nom convivial au répertoire cloud à l’aide de caractères alphanumériques et de traits de soulignement. N'incluez pas d'espaces ou d'autres caractères spéciaux.
  3. Credential Type (Type d’informations d’identification) : le stockage AWS prend en charge les connexions via une clé d’accès ou un rôle IAM. Sélectionnez le type d’informations d’identification que vous voulez utiliser pour vous connecter à AWS. Si le type d’informations d’identification est une clé d’accès, vous devez également indiquer l’ID de la clé d’accès et une clé d’accès secrète que vous avez obtenus par l’intermédiaire de votre compte AWS.
  4. Access Key Id (ID de la clé d’accès) : saisissez l’ID de la clé d’accès que vous avez obtenu par l’intermédiaire de votre compte AWS.
  5. Secret Access Key (Clé d’accès secrète) : saisissez la clé d’accès secrète que vous avez obtenue par l’intermédiaire de votre compte AWS.
  6. Region (Région) : sélectionnez la région AWS dans laquelle se situe le paquet S3 que vous inscrivez.
  7. S3 Bucket Name (Nom du paquet S3) : saisissez le nom du paquet S3 que vous inscrivez.
  8. Folder (Dossier) : vous pouvez également indiquer le chemin d’accès au sous-dossier que vous voulez inscrire.
  9. Si vous souhaitez utiliser ce répertoire cloud pour les caches de service d’imagerie et de cartographie, cochez la case Register Cache directory (Inscrire le répertoire de cache).

    Le paquet S3 doit contenir un dossier nommé arcgiscache. Vous devez utiliser ce paquet uniquement pour les caches de service si votre site ArcGIS Server est déployé sur AWS. Pour plus d’informations, vérifiez les détails du stockage de cache pour ArcGIS sur AWS.

  10. Cliquez sur Créer.

Le stockage cloud est inscrit et apparaît dans la boîte de dialogue Stockages des données inscrits.

Vous pouvez utiliser le bouton Validate (Valider) pour vérifier que le site ArcGIS Server peut se connecter au stockage cloud à l’aide d’informations d'identification valides.

Remarque :

ArcGIS Server ne valide pas le chemin d’accès à l’emplacement que vous fournissez. Assurez-vous de la validité de ce chemin avant d’enregistrer le stockage cloud. Si l’emplacement indiqué n’existe pas encore dans votre paquet S3, ArcGIS Server crée l’emplacement comme défini.

Stockage Microsoft Azure Blob

Si vous inscrivez un conteneur de stockage Microsoft Azure Blob à utiliser comme répertoire raster, partage de fichiers Big Data, ou pour stocker des caches de service d’imagerie et de carte pour un site ArcGIS Server sur Azure, procédez comme suit :

  1. Cliquez sur la flèche de la liste déroulante Type, puis sélectionnez Stockage Microsoft Azure. Vous avez besoin des informations de votre compte Microsoft Azure pour inscrire le répertoire cloud.
  2. Cloud Store Name (Nom du répertoire cloud) : attribuez un nom convivial au stockage à l’aide de caractères alphanumériques et de traits de soulignement. N'incluez pas d'espaces ou d'autres caractères spéciaux.
  3. Account Name (Nom du compte) : saisissez votre compte de stockage Microsoft Azure.
  4. Account Key (Clé du compte) : saisissez la clé du compte que vous avez obtenue par l’intermédiaire de votre compte Microsoft Azure.
  5. Environment (Environnement) : saisissez l’environnement du compte de stockage Microsoft Azure. Les options d'environnement sont les suivantes :
    • Azure Cloud
    • Azure US Government
    • Azure China Cloud
    • Azure German Cloud
  6. Container Name (Nom du conteneur) : saisissez le nom du conteneur Microsoft Azure que vous inscrivez.
  7. Folder (Dossier) : vous pouvez également indiquer le chemin d’accès au sous-dossier que vous voulez inscrire.
  8. Si vous souhaitez utiliser ce répertoire cloud pour les caches de service d’imagerie et de cartographie, cochez la case Register Cache directory (Inscrire le répertoire de cache).

    Le conteneur doit contenir un dossier intitulé arcgiscache. Vous devez utiliser ce conteneur uniquement pour les caches de service si votre site ArcGIS Server est déployé sur Azure.

  9. Cliquez sur Créer.

Le stockage cloud est inscrit et apparaît dans la boîte de dialogue Stockages des données inscrits.

Vous pouvez utiliser le bouton Validate (Valider) pour vérifier que le site ArcGIS Server peut se connecter au stockage cloud à l’aide d’informations d'identification valides.

Remarque :

ArcGIS Server ne valide pas le chemin d’accès à l’emplacement que vous fournissez. Assurez-vous de la validité de ce chemin avant d’enregistrer le stockage cloud. Si l’emplacement spécifié n’existe pas dans votre conteneur Azure Blob, ArcGIS Server crée l’emplacement comme défini.

Alibaba Cloud OSS

Si vous inscrivez un paquet Alibaba Cloud Object Storage Service (OSS) à utiliser comme répertoire raster ou pour stocker des caches de service d’imagerie et de carte pour un site ArcGIS Server sur Alibaba, procédez comme suit :

  1. Cliquez sur la flèche du menu déroulant Type (Type) et sélectionnez Alibaba Cloud Storage (Répertoire cloud Alibaba).
  2. Cloud Store Name (Nom du répertoire cloud) : attribuez un nom convivial au stockage à l’aide de caractères alphanumériques et de traits de soulignement. N'incluez pas d'espaces ou d'autres caractères spéciaux.
  3. Access Key Id (ID de la clé d’accès) : saisissez l’ID de la clé d’accès que vous avez obtenu par l’intermédiaire de votre compte Alibaba.

    Vous pouvez uniquement autoriser la connexion avec les informations AccessKey/SecretKey.

  4. Secret Access Key (Clé d’accès secrète) : saisissez la clé d’accès secrète que vous avez obtenue par l’intermédiaire de votre compte Alibaba.
  5. Region (Région) : sélectionnez la région Alibaba dans laquelle se situe le paquet OSS que vous inscrivez.
  6. Bucket Name (Nom du paquet OSS) : saisissez le nom du paquet OSS que vous inscrivez.
  7. Folder (Dossier) : vous pouvez également indiquer le chemin d’accès au sous-dossier que vous voulez inscrire.
  8. Si vous souhaitez utiliser ce répertoire cloud pour les caches de service d’imagerie et de cartographie, cochez la case Register Cache directory (Inscrire le répertoire de cache).

    Le paquet OSS doit contenir un dossier intitulé arcgiscache. Vous devez utiliser ce paquet uniquement pour les caches de service si votre site ArcGIS Server est déployé sur Alibaba.

  9. Cliquez sur Créer.

Le stockage cloud est inscrit et apparaît dans la boîte de dialogue Stockages des données inscrits.

Vous pouvez utiliser le bouton Validate (Valider) pour vérifier que le site ArcGIS Server peut se connecter au stockage cloud à l’aide d’informations d'identification valides.

Remarque :

ArcGIS Server ne valide pas le chemin d’accès à l’emplacement que vous fournissez. Assurez-vous de la validité de ce chemin avant d’enregistrer le répertoire cloud. Si l’emplacement spécifié n’existe pas dans votre paquet, ArcGIS Server crée l’emplacement comme défini.

Huawei OBS

Si vous inscrivez un paquet Huawei Object Storage Service (OBS) à utiliser comme répertoire raster ou pour stocker des caches de service d’imagerie et de carte pour un site ArcGIS Server sur Huawei, procédez comme suit :

  1. Cliquez sur la flèche du menu déroulant Type (Type) et sélectionnez Huawei Cloud Storage (Répertoire cloud Huawei).
  2. Cloud Store Name (Nom du répertoire cloud) : attribuez un nom convivial au stockage à l’aide de caractères alphanumériques et de traits de soulignement. N'incluez pas d'espaces ou d'autres caractères spéciaux.
  3. Access Key Id (ID de la clé d’accès) : saisissez l’ID de la clé d’accès que vous avez obtenu par l’intermédiaire de votre compte Huawei.
  4. Secret Access Key (Clé d’accès secrète) : saisissez la clé d’accès secrète que vous avez obtenue par l’intermédiaire de votre compte Huawei.
  5. Region (Région) : sélectionnez la région Huawei dans laquelle se situe le paquet OBS que vous inscrivez.
  6. Bucket Name (Nom du paquet) : saisissez le nom du paquet OBS que vous inscrivez.
  7. Folder (Dossier) : vous pouvez également indiquer le chemin d’accès au sous-dossier que vous voulez inscrire.
  8. Si vous souhaitez utiliser ce répertoire cloud pour les caches de service d’imagerie et de cartographie, cochez la case Register Cache directory (Inscrire le répertoire de cache).

    Le paquet OBS doit contenir un dossier intitulé arcgiscache. Vous devez utiliser ce paquet uniquement pour les caches de service si votre site ArcGIS Server est déployé sur Huawei.

  9. Cliquez sur Créer.

Le stockage cloud est inscrit et apparaît dans la boîte de dialogue Stockages des données inscrits.

Vous pouvez utiliser le bouton Validate (Valider) pour vérifier que le site ArcGIS Server peut se connecter au stockage cloud à l’aide d’informations d'identification valides.

Remarque :

ArcGIS Server ne valide pas le chemin d’accès à l’emplacement que vous fournissez. Assurez-vous de la validité de ce chemin avant d’enregistrer le répertoire cloud. Si l’emplacement spécifié n’existe pas dans votre paquet, ArcGIS Server crée l’emplacement comme défini.

Répertoire Microsoft Azure Data Lake

Si vous inscrivez un répertoire Microsoft Azure Data Lake pour une utilisation en tant que partage de fichiers Big Data, procédez comme suit :

  1. Cliquez sur la flèche du menu déroulant Type (Type) et sélectionnez Microsoft Azure Data Lake Store (Microsoft Azure Data Lake Store). Vous avez besoin des informations de votre compte Microsoft Azure pour inscrire le répertoire cloud.
  2. Cloud Store Name (Nom du répertoire cloud) : attribuez un nom convivial au stockage à l’aide de caractères alphanumériques et de traits de soulignement. N'incluez pas d'espaces ou d'autres caractères spéciaux.
  3. Account Endpoint (Extrémité du compte) : saisissez l’extrémité de votre compte Microsoft Azure. Il sera dans un format similaire à : azuredatalakename.azuredatalakestore.net.
  4. AAD Application ID (ID d’application AAD) : saisissez l’identifiant Azure Data Lake que vous avez obtenu via votre compte Microsoft Azure.
  5. AAD Application Key (Clé d’application AAD) : saisissez la clé d’application Azure Data Lake que vous avez obtenue par l’intermédiaire de votre compte Microsoft Azure.
  6. AAD Tenant ID (ID de locataire AAD) : saisissez l’identifiant de locataire Azure Data Lake que vous avez obtenu via votre compte Microsoft Azure.
  7. Environment (Environnement) : saisissez l’environnement du compte de stockage Microsoft Azure. Les options d'environnement sont les suivantes :
    • Azure Cloud
    • Azure US Government
    • Azure China Cloud
    • Azure German Cloud
  8. Folder (Dossier) : vous pouvez également indiquer le chemin d’accès au sous-dossier que vous voulez inscrire.
  9. Cliquez sur Save (Enregistrer).

Le stockage cloud est inscrit et apparaît dans la boîte de dialogue Stockages des données inscrits.

Vous pouvez utiliser le bouton Validate (Valider) pour vérifier que le site ArcGIS Server peut se connecter au stockage cloud à l’aide d’informations d'identification valides.

Remarque :

ArcGIS Server ne valide pas le chemin d’accès à l’emplacement que vous fournissez. Assurez-vous de la validité de ce chemin avant d’enregistrer le stockage cloud. Si l’emplacement indiqué n’existe pas encore dans votre répertoire Azure Data Lake, ArcGIS Server crée l’emplacement comme défini.

Inscrire un stockage raster

L'onglet Data Stores vous permet d'inscrire un stockage raster, utilisé pour stocker les jeux de données raster hébergés générés par les tâches d'analyse raster. Le stockage raster peut être de différents types, tels qu'un partage de fichiers ou un stockage cloud.

La totalité de la sortie de l’analyse raster sera placée dans le répertoire raster configuré pour le site ArcGIS Image Server ; c’est pourquoi, seul l’administrateur ArcGIS Server doit configurer un répertoire raster pour un site.

Remarque :

Vérifiez que ArcGIS Server Manager communique via HTTPS lorsque vous inscrivez ou mettez à jour un chemin d’accès à un répertoire raster.

Inscrire un partage de fichiers en tant que stockage raster

Si vous inscrivez un partage de fichiers en tant que répertoire de raster, procédez comme suit :

  1. Name (Nom) : attribuez un nom unique à l’emplacement inscrit, qui contient des caractères alphanumériques et des traits de soulignement.
  2. Type (Type) : cliquez sur la flèche de la liste déroulante Type (Type) et sélectionnez File Share (Partage de fichiers).
  3. Path (Chemin) : indiquez le chemin d’accès complet au partage de fichiers raster, par exemple \\myserver\share\rasterFileShare.. Évitez d’utiliser les chemins locaux C:\rasterFileShare, sauf si le même dossier de données est disponible sur tous les nœuds du site du serveur.
    Remarque :

    Vous ne pouvez pas parcourir les répertoires dans ArcGIS Server Manager. Vous devez indiquer le chemin d'accès complet au dossier que vous voulez inscrire.

  4. Cliquez sur Enregistrer. Le partage de fichiers que vous avez inscrit apparaît dans la boîte de dialogue Stockages des données inscrits.

Inscrire un stockage cloud en tant que stockage raster

Si vous inscrivez un répertoire cloud en tant que répertoire de raster, procédez comme suit :

Remarque :

Pour inscrire un stockage cloud en tant que stockage raster, vous devez commencer par ajouter le stockage cloud en tant que stockage des données inscrit. Pour plus d'informations, consultez la section Inscrire un stockage cloud ci-dessus. Une fois le stockage cloud disponible dans votre liste des stockages de données inscrits, vous pouvez procéder comme suit.

  1. Name (Nom) : attribuez un nom unique à l’emplacement inscrit, qui contient des caractères alphanumériques et des traits de soulignement.
  2. Type (Type) : cliquez sur la flèche de la liste déroulante et sélectionnez Cloud Store (Répertoire cloud).
  3. Cliquez sur la flèche de la liste déroulante Stockage Cloud, puis sélectionnez votre stockage cloud inscrit.
  4. Cliquez sur Créer. Le stockage cloud que vous avez inscrit apparaît dans la boîte de dialogue Stockages des données inscrits.

Inscrire un partage de fichiers Big Data

ArcGIS GeoAnalytics Server peut lire des ensembles de fichiers délimités (par exemple, .csv et .tsv), ORC, Parquet et des shapefiles en entrée. Ces jeux de données sont identifiés par un partage de fichiers Big Data inscrit avec les types suivants : partage de fichiers, répertoire cloud, Apache Hadoop Distributed File System (HDFS) ou Apache Hive. Lorsque vous inscrivez un partage de fichiers Big Data, vous inscrivez un dossier parent pour les partages de fichiers, les répertoires cloud et HDFS, ou un metastore pour Hive qui contient un ou plusieurs sous-dossiers avec des jeux de données. Un seul ou plusieurs fichiers de données de même type et de même structure peuvent se trouver dans un seul dossier.

Il est également possible d’utiliser un partage de fichiers Big Data pour stocker une sortie de données depuis des outils ArcGIS GeoAnalytics Server L’inscription d’un répertoire en sortie s’effectue en même temps que l’inscription d’un répertoire pour l’entrée. Vous pouvez inscrire le même emplacement à la fois comme répertoire en entrée et en sortie, ou uniquement en tant qu’entrée.

L'onglet Stockage des données vous permet d'inscrire un chemin qui pointe vers un partage de fichiers Big Data.

Lorsque vous enregistrez un répertoire, tous les sous-répertoires du dossier spécifié sont également enregistrés auprès du serveur. Inscrivez toujours le dossier parent (par exemple, \\machinename\mydatashare) qui contient un ou plusieurs dossiers de jeux de données individuels en tant qu'élément de partage de fichiers Big Data. Voici un exemple de dossier de partage de fichiers Big Data contenant trois jeux de données : Earthquakes, Hurricanes et GlobalOceans.

\\machinename\mydatashare   < -- registered item
├───Earthquakes 
	       |-1960.csv
	       |-1961.csv
	       |-1962.csv
├───Hurricanes 
	       |-atlantic_hur.shp
	       |-pacific_hur.shp
├───GlobalOceans
	       |-oceans.shp

Pour chaque partage de fichiers Big Data inscrit, un élément de portail de partage de fichiers Big Data associé est créé. Partagez l'élément de portail avec des groupes du portail dont les membres doivent avoir accès à ces données pour procéder à des analyses. Seuls les membres de groupes avec lesquels vous avez partagé l'élément de portail de partage de fichiers Big Data sont en mesure d'utiliser les données en entrée dans leurs tâches d'analyse. Pour en savoir plus, reportez-vous à la rubrique Mise en route des partages de fichiers Big Data

N'oubliez pas que si vous supprimez un partage de fichiers Big Data du stockage des données du site ArcGIS Server, l'élément de portail correspondant est également supprimé.

Un service de catalogue Big Data est également créé lorsque vous inscrivez un partage de fichiers Big Data. Pour plus d'informations sur le service de catalogue Big Data, reportez-vous à la documentation sur l'API REST d'ArcGIS.

Remarque :

L’option permettant d’inscrire un partage de fichiers Big Data n’est disponible dans ArcGIS Server Manager que si vous avez configuré GeoAnalytics Server.

Pour avoir les étapes détaillées, reportez-vous à la rubrique ConfigurerArcGIS GeoAnalytics Server ArcGIS ArcGIS Server dans l’aide de ArcGIS for Server.

Procédez comme suit pour inscrire un partage de fichiers Big Data et autoriser les services à référencer les données dans le partage de fichiers et ses sous-dossiers :

Remarque :

Vérifiez que ArcGIS Server Manager communique via HTTPS lorsque vous inscrivez ou mettez à jour un partage de fichiers Big Data.

  1. Connectez-vous à ArcGIS Server Manager sur GeoAnalytics Server et cliquez sur Site > Data Stores (Répertoires de données).
  2. Cliquez sur la flèche de la liste déroulante Enregistrer, puis sélectionnez Partage de fichiers Big Data. Suivez les étapes ci-après en fonction du type d'environnement que vous utilisez.

Inscrire un partage de fichiers en tant que partage de fichiers Big Data

Lorsque vous inscrivez un partage de fichiers Big Data, vous pouvez choisir d’autoriser l’écriture des résultats Outils GeoAnalytics dans votre partage de fichiers Big Data. Pour inscrire un répertoire local ou un répertoire partagé, procédez comme suit :

Remarque :

Il est recommandé de situer le partage de fichiers Big Data sur un serveur de fichiers dédié avec SAN ou DAS ou un appareil NAS. Si un répertoire partagé se trouve sur une machine ArcGIS GeoAnalytics Server, un conflit de ressources se produit concernant l'accès aux fichiers lors de l'exécution des tâches d'analyse de Big Data. Si vous devez inscrire un répertoire local, il est recommandé d'utiliser un chemin d'accès local et de répliquer les données sur toutes les machines du site GeoAnalytics Server.

  1. Name (Nom) : attribuez un nom unique à l'emplacement inscrit. Les noms peuvent contenir des caractères alphanumériques et des espaces.
  2. Type (Type) : cliquez sur la flèche de la liste déroulante Type (Type) et sélectionnez File Share (Partage de fichiers).
  3. Path (Chemin) : indiquez le chemin d’accès complet au partage de fichiers Big Data, par exemple \\myserver\share\bigdata. Évitez d’utiliser des chemins locaux C:\bigdata sauf si le même dossier de données est disponible sur tous les nœuds du site du serveur.
    Remarque :

    Vous ne pouvez pas parcourir les répertoires dans ArcGIS Server Manager. Vous devez indiquer le chemin d'accès complet au dossier que vous voulez inscrire.

  4. Cochez Register as an output template (Inscrire en tant que modèle en sortie) si vous souhaitez écrire les résultats dans votre partage de fichiers Big Data. Si vous cochez cette option, vous pouvez choisir dans une liste le format en sortie que vous souhaitez prendre en charge. Sélectionnez une ou plusieurs options. La configuration des modèles en sortie s’effectue après l’inscription. Vous pouvez inscrire un modèle  en sortie lorsque vous êtes connecté à HDFS, un partage de fichiers ou un répertoire cloud Microsoft Azure Data Lake ou Amazon Simple Storage Service (S3). Vous ne pouvez pas utiliser le stockage Hive ou Microsoft Azure Blob comme sortie de partage de fichiers Big Data. Pour plus de détails, reportez-vous à la rubrique Modèles en sortie dans un partage de fichiers Big Data.
    • Parquet
    • Shapefile
    • Delimited File (Fichier délimité)
    • ORC
  5. Cliquez sur Créer. Le partage de fichiers que vous avez inscrit apparaît dans la boîte de dialogue Stockages des données inscrits.
  6. Une fois qu'un partage de fichiers Big Data est inscrit, un manifeste qui contient les métadonnées concernant les jeux de données dans le partage est automatiquement généré. Selon la taille des données, la génération du manifeste peut prendre de quelques secondes à plusieurs minutes.
  7. Cliquez sur l'icône du crayon pour afficher un aperçu du fichier manifeste généré automatiquement et vérifiez si ses jeux de données et ses schémas sont définis de façon appropriée. Le cas échéant, vous pouvez modifier et/ou télécharger et modifier le fichier du manifeste. Pour en savoir plus, reportez-vous à la rubrique Mettre à jour les manifestes de partage de fichiers Big Data dans Server Manager. Si vous définissez ce partage de fichiers Big Data comme emplacement en sortie, vous pouvez modifier, télécharger ou mettre à jour les cibles en sortie.
Astuce:

Si le manifeste contient un jeu de données vide, cela peut signifier que le partage de fichiers Big Data ne contient pas de données valides. Vérifiez que vous avez enregistré le dossier parent approprié, par exemple comme indiqué dans l’exemple de la section Inscrire un partage de fichiers Big Data.

Inscrire HDFS en tant que partage de fichiers Big Data

Si vous inscrivez un répertoire de jeux de données HDFS, procédez comme suit :

  1. Name (Nom) : attribuez un nom unique à l'emplacement inscrit. Les noms peuvent contenir des caractères alphanumériques et des espaces.
  2. Type (Type) : cliquez sur la flèche de la liste déroulante Type et sélectionnez HDFS.
  3. Path (Chemin) : indiquez le chemin du système de fichiers complet au partage de fichiers Big Data, par exemple hdfs://domainname:port/folder.
    • Le nom de domaine est la machine NameNode.
    • Le port par défaut est 8020.
    • Le dossier représente le chemin d’accès complet aux données dans HDFS.

    Par exemple, si votre NameNode est la machine goldenI007 dans /james/mydata, le chemin du système de fichiers sera hdfs://goldenI007:8020/james/mydata.

  4. Username (Nom d’utilisateur) : indiquez un nom d’utilisateur pour une connexion avec authentification simple. Si vous n’indiquez aucun nom d’utilisateur, le compte ArcGIS Server est utilisé.

    Remarque :

    Le nom d’utilisateur est pris en charge si vous employez l’authentification Kerberos. Pour plus d’informations, reportez-vous à la rubrique Accéder à HDFS à l’aide de Kerberos.

  5. Cochez Register as an output target (Inscrire en tant que cible en sortie) si vous souhaitez écrire les résultats dans votre partage de fichiers Big Data. Si vous cochez cette option, vous pouvez choisir dans une liste le format en sortie que vous souhaitez prendre en charge. Sélectionnez une ou plusieurs options. La configuration des modèles en sortie peut s’effectuer après l’inscription.
    • Parquet
    • Shapefile
    • Delimited File (Fichier délimité)
    • ORC
  6. Cliquez sur Créer. Le partage HDFS que vous avez inscrit apparaît dans la boîte de dialogue Registered Data Stores (Répertoire de données inscrits).
  7. Une fois qu'un partage de fichiers Big Data est inscrit, un manifeste qui contient les métadonnées concernant les jeux de données dans le partage est automatiquement généré. Selon la taille des données, la génération du manifeste peut prendre de quelques secondes à plusieurs minutes.
  8. Cliquez sur l'icône du crayon pour afficher un aperçu du fichier manifeste généré automatiquement et vérifiez si ses jeux de données et ses schémas sont définis de façon appropriée. Le cas échéant, vous pouvez modifier et/ou télécharger et modifier le fichier du manifeste. Pour en savoir plus, reportez-vous à la rubrique Mettre à jour les manifestes de partage de fichiers Big Data dans Server Manager.
Astuce:

Si le manifeste contient un jeu de données vide, cela peut signifier que le partage de fichiers Big Data ne contient pas de données valides. Vérifiez que vous avez enregistré le dossier parent approprié, par exemple comme indiqué dans l’exemple de la section Inscrire un partage de fichiers Big Data.

Inscrire Hive en tant que partage de fichiers Big Data

Si vous inscrivez Hive, procédez comme suit :

Remarque :

Vous ne pouvez pas écrire de résultats dans un partage de fichiers Big Data Hive.

  1. Name (Nom) : attribuez un nom unique à l'emplacement inscrit. Les noms peuvent contenir des caractères alphanumériques et des espaces.
  2. Type (Type) : cliquez sur la flèche de la liste déroulante Type et sélectionnez Hive .
  3. Metastore URIs (URI des metastores) : indiquez l’URI du partage de fichiers Big Data. Notez qu’il est possible de spécifier plusieurs metastores et, par défaut, Hive utilise la première entrée de la liste. Par exemple, si vous utilisez l’entrée suivante : thrift://domainname1:port,thrift://domainname2:port,thrift://domainname3:port, Hive utilise thrift://domainname1:port par défaut, mais revient aux autres entrées de la liste en cas d’échec.
  4. Database (Base de données) : spécifiez la base de données qui contient les jeux de données Big Data à inscrire.
  5. Username (Nom d’utilisateur) : vous pouvez fournir un nom d’utilisateur pour établir une connexion.
    Remarque :

    Hive ne prend pas en charge la connexion aux répertoires sécurisés.

  6. Cliquez sur Créer. Le répertoire Hive que vous avez inscrit apparaît dans la boîte de dialogue Registered Data Stores (Répertoires de données inscrits).
  7. Une fois qu'un partage de fichiers Big Data est inscrit, un manifeste qui contient les métadonnées concernant les jeux de données dans le partage est automatiquement généré. Selon la taille des données, la génération du manifeste peut prendre de quelques secondes à plusieurs minutes.
  8. Cliquez sur l'icône du crayon pour afficher un aperçu du fichier manifeste généré automatiquement et vérifiez si ses jeux de données et ses schémas sont définis de façon appropriée. Le cas échéant, vous pouvez modifier et/ou télécharger et modifier le fichier du manifeste. Pour en savoir plus, reportez-vous à la rubrique Mettre à jour les manifestes de partage de fichiers Big Data dans Server Manager.
Astuce:

Si le manifeste contient un jeu de données vide, cela peut signifier que le partage de fichiers Big Data ne contient pas de données valides. Vérifiez que vous avez enregistré le dossier parent approprié, par exemple comme indiqué dans l’exemple de la section Inscrire un partage de fichiers Big Data.

Inscrire un répertoire cloud en tant que partage de fichiers Big Data

Si vous inscrivez un stockage cloud, procédez comme suit :

Remarque :

Pour inscrire un stockage cloud en tant que partage de fichiers Big Data, vous devez commencer par ajouter le stockage cloud en tant que stockage des données inscrit. Pour plus d'informations, consultez la section Inscrire un stockage cloud ci-dessus. Une fois le stockage cloud disponible dans votre liste des stockages de données inscrits, vous pouvez procéder comme suit :

  1. Name (Nom) : attribuez un nom unique à l'emplacement inscrit. Les noms peuvent contenir des caractères alphanumériques et des espaces.
  2. Type (Type) : cliquez sur le menu déroulant et sélectionnez Cloud Store (Répertoire cloud).
  3. Cliquez sur la flèche de la liste déroulante Stockage Cloud, puis sélectionnez votre stockage cloud inscrit.
  4. Cochez Register as an output target (Inscrire en tant que cible en sortie) si vous souhaitez écrire les résultats dans votre partage de fichiers Big Data. Si vous cochez cette option, vous pouvez choisir dans une liste le format en sortie que vous souhaitez prendre en charge. Sélectionnez une ou plusieurs options. La configuration des modèles en sortie peut s’effectuer après l’inscription.
    • Parquet
    • Shapefile
    • Delimited File (Fichier délimité)
    • ORC
  5. Cliquez sur Créer. Le stockage cloud que vous avez inscrit apparaît dans la boîte de dialogue Stockages des données inscrits.

Valider les stockages des données

Vous pouvez valider la connexion au stockage des données pour vérifier que le site ArcGIS Server peut communiquer avec le stockage des données.

  1. Connectez-vous à ArcGIS Server Manager.
  2. Ouvrez la page Stockage des données (Site > Stockage des données).
  3. Validez les connexions aux stockages des données en utilisant l'une des méthodes suivantes :
    • Pour valider la connexion d'un seul stockage des données, cochez la case située en regard de son nom, puis cliquez sur Valider.
    • Pour valider tous les stockages des données du site ArcGIS Server en même temps, cliquez sur Tout valider.

Une coche apparaît dans la colonne Statut de tous les stockages de données dont les connexions ont pu être validées. Si ArcGIS Server ne parvient pas à se connecter, un X apparaît dans la colonne Statut.

Si ArcGIS Server ne parvient pas à se connecter, vérifiez que le stockage des données est disponible (par exemple que la machine sur laquelle est situé le stockage des données est en cours d'exécution et possède une connexion réseau).