Skip To Content

Couches dynamiques

Lorsque vous publiez un service de carte sur votre site ArcGIS Server, vous pouvez, si vous le souhaitez, autoriser les clients à modifier dynamiquement l’apparence et le comportement des couches dans votre service de carte. Il est possible de définir quelles couches s’affichent dans une carte, la symbologie des couches, l’ordre et la position des couches, l’étiquetage, etc., grâce aux couches dynamiques. De cette façon, les couches dynamiques peuvent accroître les interactions des utilisateurs avec vos cartes.

Par exemple, supposons que vous ayez créé un document ArcMap avec une couche des états américains et que vous ayez appliqué une classification de couleur en fonction de la population de chaque état en 2010. Vous avez ensuite publié la carte en tant que service sur votre site et vous avez utilisé le service dans une application Web ArcGIS API for JavaScript. Vous souhaitez que les utilisateurs de l’application Web puissent afficher la population de chaque état en à l’aide d’une palette de couleurs différente. En activant les couches dynamiques dans votre service de carte, vous donnez aux clients la liberté de modifier les symboles représentant les états dans l’application Web. Le site ArcGIS Server applique ensuite la palette de couleurs modifiée et renvoie l’image de la carte résultante à l’application cliente.

Remarque :

Même si l’activation de couches dynamiques s’effectue via ArcGIS Desktop ou ArcGIS Server Manager, l’utilisation de couches dynamiques pour modifier la symbologie, ajouter des couches et effectuer d’autres opérations se fait généralement au moyen de code. ArcGIS API for JavaScript contient une documentation sur la façon de consommer des services cartographiques avec les couches dynamiques activées.

Espaces de travail dynamiques

Pour ajouter dynamiquement des données, par exemple des couches d’entités, des classes d’entités, des tables attributaires d’entités, des shapefiles, des rasters ou des tables autonomes, à votre service de carte, vous devez configurer un espace de travail qui contienne les données que vous souhaitez ajouter. Les espaces de travail dynamiques peuvent être une base de données d’entreprise, une géodatabase d’entreprise, une géodatabase fichier ou un répertoire de fichiers sur le disque accessible au site ArcGIS Server.

Lorsque vous sélectionnez un espace de travail, un ID est généré afin d’identifier de manière unique l’espace de travail au sein du pool d’espaces de travail disponibles pour le service de carte. Le service de carte utilise cet ID pour se connecter à la source de données spécifiée dans les requêtes de couches dynamiques. Vous avez la possibilité de modifier l'ID lorsque vous configurez l'espace de travail dynamique pour votre service de carte.

Considérations relatives au choix d’un espace de travail dynamique

Lorsque vous sélectionnez un espace de travail dynamique, nous vous conseillons de veiller à ce qu’il ne contienne que les couches et les tables nécessaires à la prise en charge du service de carte.

Si vous sélectionnez une géodatabase ou une base de données d’entreprise comme espace de travail dynamique, le compte qui se connecte à la base de données doit se voir accorder les privilèges minimum d’accès aux données (visualisation des données). Nous vous recommandons également d'utiliser une base de données de production distincte comme espace de travail dynamique. Pour en savoir plus sur la configuration des privilèges d’accès aux données dans une base de données, reportez-vous à l’une des pages d’aide suivantes :

Si les options ci-dessus ne sont pas disponibles dans votre environnement, envisagez de limiter l’accès à vos services de carte et applications web.

Vous pouvez également chiffrer les communications entre l'application Web et votre service de carte à l'aide de HTTPS. Vous chiffrerez ainsi les demandes de service envoyées par l’application Web et empêcherez éventuellement des utilisateurs malveillants d’obtenir l’ID de l’espace de travail. Pour en savoir plus, reportez-vous à Modifier les autorisations pour un service ou un dossier.

Conditions requises pour les couches dynamiques

Le compte ArcGIS Server doit disposer au moins d’un accès en lecture aux espaces de travail dynamiques qui contiennent les données que vous souhaitez ajouter dynamiquement au service de carte. Pour en savoir plus sur la définition d’autorisations sur des fichiers et des partages de vos espaces de travail lors de la publication, reportez-vous à la rubrique Rendre vos données accessibles dans ArcGIS Server.

Pour obtenir une liste complète des conditions requises pour les couches dynamiques et les fonctionnalités proposées par les couches dynamiques dans un service de carte, reportez-vous à la rubrique Fonctionnalités prises en charge dans les services de carte.