Skip To Content

Configuration requise pour utiliser ArcGIS 10.9 et ArcGIS Pro 2.8 avec des bases de données dans le cloud

Il existe deux principaux types de bases de données dans le cloud : les bases de données installées sur des machines virtuelles dans le cloud et les bases de données disponibles comme offres de base de données en tant que service.

Si vous utilisez une base de données installée sur une machine virtuelle dans le cloud, vous avez accès à la machine virtuelle sur laquelle la base de données est installée et êtes généralement chargé de la gérer. Cela est généralement vrai que vous installiez vous-même la base de données sur la machine virtuelle ou que vous utilisiez une image pour lancer une instance incluant une installation de la base de données. Vous êtes également responsable de la plupart des tâches de maintenance sur ces types de bases de données.

Cela diffère des offres de base de données en tant que service. Pour ces types de bases de données, vous n’avez pas accès à la machine qui sert la base de données et n’avez pas besoin d’effectuer de tâches de maintenance, telles que l’application de correctifs de sécurité sur la base de données ou le système d’exploitation.

Les connexions des logiciels ArcGIS aux bases de données du cloud doivent être établies à partir de machines du même cloud. Dans un souci de performances optimales, ces connexions doivent être établies à partir de machines situées dans la même région de cloud. Dans la majorité des cas, les performances de connexion et d’interrogation sont médiocres lorsque vous vous connectez à partir de clients ArcGIS installés sur site à des bases de données du cloud ou que vous établissez des connexions entre des clients et des bases de données dans différentes régions du cloud et que les connexions risquent d’arriver à expiration.

Conseil :

Pour ArcGIS 10.8.x, consultez la configuration système requise sur le site Web ArcGIS Desktop.

Prise en charge des bases de données installées sur le cloud

Pour déterminer si une plateforme cloud est prise en charge avec ArcGIS, vous devez connaître les spécifications des machines virtuelles du cloud. Une plateforme cloud peut être utilisée avec une base de données prise en charge par ArcGIS à partir du moment où les machines virtuelles fournies sur cette plateforme cloud possèdent la configuration requise par le système et les spécifications système requises pour une utilisation avec la base de données et les clients ArcGIS à installer.

La prise en charge de ces machines virtuelles présuppose que ces dernières se comportent de la même manière qu’une machine physique disponible sur site qui possède les mêmes spécifications. Dans la plupart des cas, le support Esri tente de répliquer les problèmes en utilisant des machines sur site possédant les mêmes spécifications que la machine virtuelle cloud que vous utilisez.

Par ailleurs, l’utilisation des systèmes de bases de données de machines virtuelles de systèmes Oracle co-administrés est certifiée avec ArcGIS.

Services de base de données cloud pris en charge

Esri offre des outils permettant de déployer les logiciels ArcGIS Enterprise, les logiciels ArcGIS Desktop et de nombreuses offres de base de données en tant que service prises en charge sur Amazon Web Services (AWS) et Microsoft Azure. Lors du déploiement sur ces deux plateformes cloud, il est conseillé d’utiliser les images et les outils spécialisés Esri afin de simplifier le déploiement et le support technique. En ce qui concerne les plateformes cloud pour lesquelles Esri ne propose pas d’outils de déploiement particuliers, la prise en charge se limite à la résolution des problèmes propres aux logiciels ArcGIS.

Les offres de base de données en tant que service ci-après sont prises en charge pour une utilisation avec ArcGIS. Les liens ci-après vous permettent d’accéder à la documentation externe fournie par les fournisseurs de cloud.

*Les modifications apportées par Microsoft Azure à SQL Managed Instance peuvent empêcher les déploiements utilisant ArcGIS Enterprise Cloud Builder for Microsoft Azure. Si vous rencontrez des problèmes, utilisez le portail Microsoft Azure pour créer l’instance.

Les outils de géotraitement sont pris en charge sur les offres de base de données en tant que service équivalentes, sauf indication contraire dans les informations d’utilisation de l’outil de géotraitement. Par exemple, si ces informations indiquent que l’outil est pris en charge avec PostgreSQL, il fonctionne avec Amazon RDS for PostgreSQL, Aurora PostgreSQL et Azure Database for PostgreSQL à moins que les instructions d’utilisation de l’outil précise que ces offres ne sont pas prises en charge.

Limitations

Puisque vous ne pouvez pas charger la bibliothèque ST_Geometry sur une offre de base de données en tant que service, seuls les types spatiaux PostGIS sont pris en charge si vous utilisez Amazon Aurora (PostgreSQL-compatible edition), Amazon RDS for PostgreSQL et Microsoft Azure Database for PostgreSQL et seul le type spatial SDO_Geometry est prid en charge si vous utilisez Amazon RDS for Oracle ou Autonomous Transaction Processing database in Oracle Cloud.

Les fonctions suivantes ne figurent pas dans les géodatabases de Amazon RDS for Oracle ou Autonomous Transaction Processing database in Oracle Cloud : GDB_UTIL.get_extent(), GDB_UTIL.geometry_type et GDB_UTIL.spatial_ref_info().

Amazon RDS for Oracle ne fait pas partie des outils de déploiement ArcGIS Enterprise on Amazon Web Services ; il convient d’utiliser les outils AWS à la place.

Si vous n’utilisez pas les outils de déploiement dans le cloud Esri pour créer la base de données et que vous souhaitez créer une géodatabase dans l’une des offres de base de données en tant que service prises en charge répertoriées précédemment, vous devez utiliser l’outil de géotraitement Activer une géodatabase d’entreprise pour créer une géodatabase. Vous ne pouvez pas utiliser l’outil Créer une géodatabase d’entreprise.

Les connexions authentifiées de système d’exploitation ne sont pas prises en charge entre les clients ArcGIS et les offres de bases de données en tant que services.

Logiciels requis pour se connecter à une base de données

Si vous utilisez une image Amazon Machine Image (AMI) fournie par Esri ou une image Azure fournie par Esri pour déployer les logiciels ArcGIS Enterprise et ArcGIS Desktop, les clients de base de données requis sont déjà installés pour vous permettre de vous connecter aux offres de base de données en tant que service prises en charge sur AWS et Azure respectivement.

Si vous installez un client ArcGIS sur une machine virtuelle du cloud ou que vous vous connectez à une base de données autre que celles répertoriées dans la rubrique Services de base de données cloud pris en charge, il se peut que vous deviez installer les fichiers client du système de gestion de bases de données sur la machine client ArcGIS. Ces fichiers client sont disponibles à partir de leurs fournisseurs de bases de données respectifs. Suivez les instructions des fournisseurs pour installer et configurer ces fichiers et lisez les informations de connexion de l’aide ArcGIS pour la configuration supplémentaire requise pour se connecter à partir de clients ArcGIS.

Pour vous connecter à partir d’ArcGIS à SAP HANA Cloud, installez le correctif de révision 186 (2.04.186) du client SAP HANA. Veillez à installer votre client ArcGIS sur une machine (physique ou virtuelle) située aussi proche que possible de l’emplacement dans lequel vous avez déployé SAP HANA Cloud.