Skip To Content

Créer une sauvegarde ArcGIS Enterprise

Vous pouvez exporter les composants de votre déploiement ArcGIS Enterprise dans un fichier de sauvegarde qui peut ensuite servir à restaurer votre déploiement en cas de défaillance matérielle ou de perte de données. Le fichier comprend les éléments et paramètres de votre portail, les couches Web hébergées, les paramètres des serveurs fédérés et d’hébergement et, si vous utilisez ArcGIS Data Store, les données des couches d’entités hébergées et les caches des couches de scènes hébergées.

La taille du fichier de sauvegarde et sa durée de création dépendent du nombre d’éléments présents dans votre portail, du nombre et du type de couches Web hébergées dont vous disposez, du nombre de serveurs fédérés que vous possédez et du nombre de machines ArcGIS Server présentes dans vos serveurs d’hébergement et fédérés.

Utilisez l’utilitaire webgisdr avec l’option d’exportation et un fichier de propriétés pour créer une sauvegarde d’ArcGIS Enterprise. L’utilitaire se trouve dans le répertoire des outils Portal for ArcGIS. Veillez à remplir les critères suivants lorsque vous utilisez l’utilitaire :

  • Le répertoire partagé que vous indiquez doit être d'une taille suffisante pour contenir le fichier exporté. Pour estimer la taille du fichier, exécutez l’utilitaire webgisdr avec l’option d’exportation afin de créer une exportation test de votre déploiement ArcGIS Enterprise. Vérifiez la taille du fichier, choisissez le nombre de fichiers que vous voulez conserver dans le répertoire partagé, rappelez-vous que votre déploiement ira en grandissant, puis dimensionnez le répertoire en conséquence. Comme il est probable que le fichier devienne de plus en plus volumineux, continuez à surveiller la taille de ces fichiers de sauvegarde et à ajuster la taille de stockage en cas de besoin.
  • Le compte ou les comptes de domaine que vous utilisez pour exécuter vos services ArcGIS Server, Portal for ArcGIS et ArcGIS Data Store doivent détenir un accès en écriture sur le répertoire partagé que vous avez désigné pour les fichiers de sauvegarde.
  • La sauvegarde de chaque composant est placée dans un répertoire temporaire sur la machine de chaque composant avant d’être transférée dans le répertoire partagé spécifié. Par conséquent, les répertoires suivants doivent être d’une taille assez conséquente pour contenir la sauvegarde de chaque composant :
    • Portal for ArcGIS : <Portal_content_directory>\temp
    • ArcGIS Server : C:\Users\<user>\AppData\Local\Temp
    • ArcGIS Data Store : <ArcGIS_Data_Store_directory>\temp
  • Vous devez activer la récupération ponctuelle pour le data store relationnel ArcGIS Data Store de votre déploiement ArcGIS Enterprise si vous prévoyez de créer des sauvegardes incrémentielles (BACKUP_RESTORE_MODE = incremental).

Remarque :

Si le contenu du portail est stocké dans le système de fichiers, l’analyse anti-virale en temps réel peut avoir un impact sur les performances de la sauvegarde. Envisagez d’exclure le répertoire du contenu du portail, votre sauvegarde SHARED_LOCATION et les répertoires BACKUP_LOCATION de l’antivirus.

Procédez comme suit pour créer une sauvegarde de votre déploiement ArcGIS Enterprise :

  1. Effectuez une copie du fichier de propriétés du modèle. Vous pouvez enregistrer la copie dans le même répertoire que le modèle ou dans un nouveau répertoire.

    Le fichier de propriétés du modèle (webgisdr.properties) est installé dans C:\Program Files\ArcGIS\Portal\tools\webgisdr par défaut.

    Dans cet exemple, la copie du fichier de propriétés se nomme mywebgis.properties et est enregistrée dans C:\propfiles.

  2. Ouvrez la copie du fichier de propriétés et modifiez-la pour inclure des informations propres à votre site.

    • PORTAL_ADMIN_URL = <URL du répertoire d’administration du portail>

      Spécifiez l’URL du répertoire d’administration Portal for ArcGIS. Utilisez le format https://portalhostname.domain.com:7443/arcgis, où portalhostname.domain.com est le nom complet de la machine où Portal for ArcGIS est installé.

    • PORTAL_ADMIN_USERNAME = <nom d’utilisateur de l’administrateur du portail>

      Spécifiez le nom d’utilisateur d’un membre du portail auquel le rôle Administration a été attribué.

    • PORTAL_ADMIN_PASSWORD = <mot de passe de l’administrateur du portail>

      Spécifiez le mot de passe du compte d'administrateur du portail.

    • PORTAL_ADMIN_PASSWORD_ENCRYPTED = <true | false>

      Définissez cette option sur false la première fois que vous renseignez le fichier avec votre mot de passe d’administrateur. Lors de l’enregistrement du fichier, votre mot de passe est chiffré et PORTAL_ADMIN_PASSWORD_ENCRYPTED est défini sur true pour indiquer que le mot de passe est chiffré. Si vous devez modifier le mot de passe ultérieurement, définissez PORTAL_ADMIN_PASSWORD_ENCRYPTED = false, indiquez votre nouveau mot de passe d’administrateur et enregistrez le fichier.

    • BACKUP_RESTORE_MODE = <backup | full | incremental>

      Spécifiez le type de sauvegarde que vous souhaitez créer. Introduit dans la version 10.9, le mode backup peut être utilisé lorsque l’espace disponible est limité sur le disque dur de la machine du portail ou lorsque les sauvegardes ne sont pas planifiées régulièrement. Si vous utilisez ce mode, une taille limite par défaut est appliquée aux journaux de transactions internes afin d’éviter qu’ils encombrent votre disque dur. Si vous créez uniquement des sauvegardes complètes, vous pouvez définir cette propriété sur backup. Si vous créer à la fois des sauvegardes complètes et incrémentielles, vous pouvez créer deux fichiers de propriétés différents : un avec BACKUP_RESTORE_MODE = full, que vous pouvez utiliser occasionnellement pour produire des sauvegardes complètes, et un avec BACKUP_RESTORE_MODE = incremental pour générer des sauvegardes incrémentielles entre les sauvegardes complètes. Chaque sauvegarde incrémentielle contient toutes les modifications depuis la dernière sauvegarde complète.

    • SHARED_LOCATION = <emplacement des fichiers de sauvegarde>

      Indiquez un emplacement partagé dans lequel créer une copie temporaire des fichiers de sauvegarde pour ArcGIS Server, Portal for ArcGIS et ArcGIS Data Store. Le compte de domaine qui exécute ArcGIS Server, Portal for ArcGIS, ainsi que le service ArcGIS Data Store et le compte exécutant l’utilitaire webgisdr doivent disposer d’un accès en écriture sur cet emplacement. Vérifiez que l’emplacement est d’une taille suffisante pour contenir les fichiers de sauvegarde de chaque composant. Même si les fichiers sont compressés, ils peuvent être assez volumineux selon la quantité et le type de données dont vous disposez. Si vous possédez des couches de scènes hébergées et des caches et définissez INCLUDE_SCENE_TILE_CACHES sur true, le fichier de sauvegarde ArcGIS Data Store peut être particulièrement volumineux.

      Assurez-vous qu’une séquence d’échappement est appliquée aux barres obliquesinverses du chemin d’accès. Par exemple, le chemin d’accès C:\backups serait saisi sous la forme C:\\backups et le chemin d’accès \fileserver\backups serait saisi sous la forme \\\\fileserver\\backups.
    • TOKEN_EXPIRATION_MINUTES=<integer>

      Par défaut, les restaurations des sauvegardes de site utilisent un jeton doté d’un délai d’expiration de 60 minutes. Si une restauration de cette sauvegarde prend plus que 60 minutes, le jeton expire et fait échouer l’opération de restauration. Si vous supprimez les marques de commentaire sur cette ligne, vous pouvez personnaliser le délai d’expiration du jeton en choisissant le nombre de minutes qui convient.

    • INCLUDE_SCENE_TILE_CACHES = <true | false>

      Si vous publiez des couches de scènes hébergées sur votre portail et que vous souhaitez inclure les données des caches de scènes dans la sauvegarde, définissez INCLUDE_SCENE_TILE_CACHES sur true. Gardez à l’esprit que, si ce paramètre est défini sur true, toutes les données des caches de scènes sont intégrées dans la sauvegarde, pas seulement les nouvelles données de cache créées depuis votre dernière sauvegarde. Si vous savez qu’aucun nouveau cache de scènes n’a été créé depuis votre dernière sauvegarde ou si vous ne publiez pas de scènes dans votre portail, vous pouvez définir INCLUDE_SCENE_TILE_CACHES sur false.

    • BACKUP_STORE_PROVIDER = {FileSystem | AmazonS3 | AzureBlob}

      Indiquez si vous voulez enregistrer le fichier de sauvegarde webgissite sur le système de fichiers ou sur le stockage cloud.

      Pour stocker la sauvegarde ArcGIS Enterprise dans un emplacement de partage de fichiers sur site, spécifiez FileSystem. L’utilitaire webgisdr stocke les fichiers de sauvegarde dans le partage de fichiers que vous indiquez pour BACKUP_LOCATION.

      Pour stocker les sauvegardes ArcGIS Enterprise dans un emplacement de stockage de paquets Amazon Simple Storage Service (S3) ou compatible avec S3, créez-en un dédié spécifiquement au stockage des fichiers de sauvegarde générés par l’utilitaire webgisdr et mettez à jour les propriétés S3 selon les informations requises pour accéder au paquet.

      Pour stocker les sauvegardes ArcGIS Enterprise dans un stockage BLOB Microsoft Azure, créez un conteneur de stockage BLOB Azure dédié spécifiquement au stockage des fichiers de sauvegarde générés par l’utilitaire webgisdr et mettez à jour les propriétés Azure selon les informations requises pour accéder au conteneur.

      Remarque :

      Si votre déploiement ArcGIS Enterprise est sur site alors que vos sauvegardes sont stockées dans le cloud, créer des sauvegardes et restaurer prendra plus de temps que si vous stockiez vos sauvegardes dans un partage de fichiers sur site.

    • BACKUP_LOCATION = <emplacement du fichier de sauvegarde sur site>

      Indiquez l’emplacement pour le fichier de sauvegarde webgissite.

      Assurez-vous qu’une séquence d’échappement est appliquée aux barres obliquesinverses du chemin d’accès. Par exemple, le chemin d’accès C:\backups serait saisi sous la forme C:\\backups et le chemin d’accès \\fileserver\backups serait saisi sous la forme \\\\fileserver\\backups.

      Les fichiers de sauvegarde sont initialement stockés dans SHARED_LOCATION mais sont ensuite copiés dans BACKUP_LOCATION. Vérifiez que l'emplacement est d'une taille suffisante pour contenir le fichier de sauvegarde. Même si le fichier est compressé, il peut être assez volumineux selon la quantité et le type de données dont vous disposez. Le compte qui exécute l’utilitaire webgisdr doit disposer d’un accès en écriture sur BACKUP_LOCATION.

      Si vous définissez BACKUP_LOCATION sur un dossier, l’outil de récupération d’urgence importe le fichier de sauvegarde le plus récent disponible dans ce dossier. Si vous définissez BACKUP_LOCATION sur un fichier de sauvegarde spécifique dans le dossier, ce fichier est importé par l’outil de récupération d’urgence.

      Remarque :

      Lors de l’exportation, si l’empaquetage de la sauvegarde dure trop longtemps, pensez à définir BACKUP_LOCATION sur un chemin d’accès local. Vous pouvez ensuite copier le paquetage terminé dans l’emplacement souhaité. Vérifiez que vous disposez d’un espace suffisant sur le disque local pour le stockage temporaire de la sauvegarde.

    • COMPRESSION_METHOD= <copy | fastest | fast | normal | maximum | ultra>

      Déterminez la méthode de compression pour la sauvegarde webgissite. La valeur par défaut si elle n’est pas renseignée ou commentée est copy. Dans la plupart des cas, les commentaires peuvent être conservés. Un administrateur peut compresser davantage les sauvegardes, mais cela augmente le temps de traitement nécessaire.

    • Si vous définissez BACKUP_STORE_PROVIDER sur AmazonS3, fournissez les informations correspondant aux propriétés suivantes :
      • S3_ACCESSKEY = <clé d’accès de votre compte Amazon Web Services (AWS)>

        Vous devez uniquement configurer cette clé si vous définissez S3_CREDENTIAL_TYPE=accessKey. L’utilisateur IAM représenté par cette clé d’accès doit disposer d’un accès en lecture et en écriture sur le paquet S3 que vous spécifiez avec la propriété S3_BUCKET.

      • S3_SECRETKEY = <clé secrète de votre compte AWS>

        Spécifiez la clé secrète associée à la clé d’accès pour votre compte AWS. Elle est uniquement utilisée si vous définissez S3_CREDENTIAL_TYPE sur accessKey.

      • S3_ENCRYPTED = false

        Laissez cette propriété définie sur false. Si la propriété S3_CREDENTIAL_TYPE est définie sur accessKey lorsque vous exécutez l’utilitaire webgisdr, ce dernier chiffre la clé d’accès et la clé secrète et définit S3_ENCRYPTED sur la valeur de la clé d’accès chiffrée.

      • S3_BUCKET= <nom du paquet S3>

        C’est le nom du paquet Amazon S3 dans lequel vous voulez stocker votre fichier de sauvegarde ArcGIS Enterprise.

      • S3_CREDENTIAL_TYPE = <IAMRole | accessKey>

        Définissez la propriété S3_CREDENTIAL_TYPE sur IAMRole si vous pensez accéder à S3_BUCKET à l’aide d’un rôle IAM AWS. Définissez la propriété sur accessKey si vous pensez accéder à S3_BUCKET à l’aide d’un utilisateur IAM AWS via une clé d’accès. Le rôle ou utilisateur IAM doit disposer d’un accès en lecture et en écriture sur le paquet S3 que vous spécifiez avec la propriété S3_BUCKET.

      • S3_REGION = <région AWS dans laquelle vous avez créé le paquet S3>
      • S3_BACKUP_NAME = <nom du fichier de sauvegarde>

        Cette propriété est uniquement utilisée lorsque vous restaurez un déploiement ArcGIS Enterprise. Spécifiez le nom du fichier de sauvegarde que vous voulez restaurer. Si vous n'indiquez pas le nom du fichier de sauvegarde, le dernier fichier de sauvegarde est restauré.

    • Si votre déploiement ArcGIS Enterprise s’exécute sur AWS et que votre répertoire de contenu du portail est stocké sur Amazon S3, vous avez besoin d’un paquet de sauvegarde pour ce répertoire de contenu. Il ne doit pas s’agir du même paquet que celui où se trouve le portail, sinon une duplication du contenu se produit à chaque sauvegarde. Créez un paquet de sauvegarde dans S3, définissez PORTAL_BACKUP_S3_BUCKET dans le fichier de propriétés sur le nom du paquet, puis définissez PORTAL_BACKUP_S3_REGION sur la région AWS dans laquelle vous avez créé le paquet S3. Reportez-vous à la rubrique Configurer une instance ArcGIS Enterprise haute disponibilité avec les services de stockage AWS dans l’aide relative à ArcGIS Enterprise on Amazon Web Services pour plus d’informations sur ce type d’implémentation.

      Remarque :

      Si les machines de votre déploiement accèdent à Amazon S3 à l’aide d’une extrémité VPC, la copie entre les régions n’est pas autorisée. Lorsque vous implémentez une redondance géographique, créez un paquet dans la même région que le déploiement de secours et vérifiez que le paquet de sauvegarde du contenu du portail exporté est synchronisé avec l’interface de ligne de commande AWS (ou un processus automatisé) avant d’exécuter l’opération d’importation WebGISDR. Ce paquet répliqué doit être spécifié dans le fichier de restauration webgisdr.properties comme PORTAL_BACKUP_S3_BUCKET avec la région appropriée.

      Héritage :

      Avant ArcGIS Enterprise 10.5.1, la propriété PORTAL_BACKUP_S3_BUCKET était BACKUP_BUCKET_NAME.

    • Si vous définissez BACKUP_STORE_PROVIDER sur AzureBlob, fournissez les informations correspondant aux propriétés suivantes :
      • AZURE_BLOB_ACCOUNT_NAME = <compte de stockage Azure>

        Définissez le nom du compte de stockage blob Azure.

        Conseil :

        Vous avez indiqué le nom de ce compte de stockage lorsque vous avez choisi l’option Use Azure Cloud Storage for the configuration and content store (Utiliser le stockage cloud Azure pour l’emplacement de configuration et de contenu) dans le volet Deployment Options (Options de déploiement) de Cloud Builder.

      • AZURE_BLOB_ACCOUNT_KEY = <clé du compte>

        Spécifiez la clé du compte associée à votre compte de stockage blob Azure.

      • AZURE_BLOB_ACCOUNT_KEY_ENCRYPTED = false

        Lorsque vous ajoutez les valeurs ACCOUNT_KEY au fichier pour la première fois, indiquez false. Lorsque vous enregistrez le fichier webgisdr.properties, la clé est chiffrée et l’outil définit ces propriétés sur true.

      • AZURE_BLOB_CONTAINER_NAME = <nom de votre conteneur de stockage blob Azure>

        Indiquez le nom du conteneur blob.

      • AZURE_BLOB_ACCOUNT_ENDPOINT_SUFFIX = <extrémité du compte de stockage blob>

        Indiquez l'extrémité du compte de stockage de service blob.

      • (Facultatif) AZURE_BLOB_ENDPOINT_URL = <URL de service blob>

        Indiquez l’URL de l’extrémité de service BLOB si vous utilisez une extrémité de stockage BLOB personnalisée. Si vous n’utilisez pas d’extrémité personnalisée, ne supprimez pas les marques de commentaire sur cette ligne. L’URL par défaut est au format https://<BLOB_ACCOUNT_NAME>.blob.core.windows.net.

    • Vous pouvez également stocker votre répertoire de contenu du portail dans un conteneur de stockage blob Azure. Dans ce cas, vous devez disposer d’un paquet de sauvegarde pour le répertoire de contenu dans Azure. Il ne doit pas s’agir du même paquet que celui où se trouve le portail, sinon une duplication du contenu se produit à chaque sauvegarde. Le jeu de propriétés qui commence par PORTAL_BACKUP_BLOB définit le compte utilisé pour le répertoire de contenu du portail. Les valeurs de ces propriétés doivent correspondre à celles définies dans la section AZURE_BLOB ci-dessus. Les définitions de cette section s’appliquent également ici.
      • PORTAL_BACKUP_BLOB_ACCOUNT_NAME = <compte de stockage Azure>
      • PORTAL_BACKUP_BLOB_ACCOUNT_KEY = <clé du compte>
      • PORTAL_BACKUP_BLOB_ACCOUNT_KEY_ENCRYPTED = false
      • PORTAL_BACKUP_BLOB_CONTAINER_NAME = <nom de votre conteneur de stockage blob Azure>
      • PORTAL_BACKUP_BLOB_ACCOUNT_ENDPOINT_SUFFIX = <extrémité du compte de stockage blob>
      • (Facultatif) PORTAL_BACKUP_BLOB_ENDPOINT_URL = <URL du service blob personnalisé>
    • IS_PORTAL_PKI_AUTHENTICATED = <true | false>

      Si vous avez configuré une infrastructure à clé publique (PKI) pour sécuriser l’accès à votre portail, définissez cette valeur sur true.

      Pour en savoir plus sur les options d’authentification du portail

      Si cette option est définie sur true (vrai), fournissez des valeurs pour les propriétés suivantes :

      • PORTAL_CLIENT_CERTIFICATE_FILE_PATH = <chemin complet du fichier de certificat>

        Indiquez le chemin complet du fichier correspondant au certificat PKI du portail au format PKCS12.

      • PORTAL_CLIENT_CERTIFICATE_PASSWORD = <mot de passe du certificat>

        Fournissez le mot de passe du certificat PKI.

      • PORTAL_CLIENT_CERTIFICATE_PASSWORD_ENCRYPTED = false

        Lorsque vous saisissez pour la première fois le mot de passe du certificat, conservez la valeur false. Lors de la première exécution de l’outil après avoir enregistré cette valeur, l’outil chiffre le mot de passe et modifie cette propriété en true.

    Dans cet exemple, une sauvegarde du portail à l’URL https://portalhostname.domain.com:7443/arcgis, plus les services et paramètres de ses serveurs d’hébergement et fédérés, ainsi que les données des couches d’entités hébergées stockées dans le data store relationnel ArcGIS Data Store, sont initialement générés dans des fichiers sur \\\\myserver\\tempbackups. Chaque fichier est compressé dans un seul fichier de sauvegarde (entbackup) et copié sur \\mybuserver\\wgbackups. Les caches des couches de scènes provenant du data store de cache tuilé ArcGIS Data Store ne sont pas inclus, car INCLUDE_SCENE_TILE_CACHES est défini sur false.

    PORTAL_ADMIN_URL = https://portalhostname.domain.com:7443/arcgis
    PORTAL_ADMIN_USERNAME = admin
    PORTAL_ADMIN_PASSWORD = Th3.Ad.Pass
    PORTAL_ADMIN_PASSWORD_ENCRYPTED = false
    
    BACKUP_RESTORE_MODE = backup
    SHARED_LOCATION = \\\\myserver\\tempbackups
    INCLUDE_SCENE_TILE_CACHES = false
    
    BACKUP_STORE_PROVIDER = FileSystem
    BACKUP_LOCATION = \\\\mybuserver\\wgbackups\\entbackup

    Dans cet exemple, une sauvegarde du portail à l’URL https://portalonaws.mydomain.com:7443/gis, de son répertoire de contenu (stocké dans le paquet S3 portalcontent), des services et paramètres de ses serveurs d’hébergement et fédérés, ainsi que des données stockées dans les data stores relationnels et de caches tuilés est générée dans le paquet S3 entbackups de la région eu-west-1 d’AWS. Le nom du fichier de sauvegarde est fullbackup06June. Un rôle IAM est utilisé pour accéder au compte AWS.

    PORTAL_ADMIN_URL = https://portalonaws.mydomain.com:7443/arcgis
    PORTAL_ADMIN_USERNAME = entadmin
    PORTAL_ADMIN_PASSWORD = p0rtl.a.p
    PORTAL_ADMIN_PASSWORD_ENCRYPTED = false
    
    BACKUP_RESTORE_MODE = backup
    SHARED_LOCATION = \\fileserver\backups
    INCLUDE_SCENE_TILE_CACHES = true
    BACKUP_STORE_PROVIDER = AmazonS3
    
    S3_BUCKET = entbackups
    S3_CREDENTIAL_TYPE = IAMRole
    S3_REGION = eu-west-1
    S3_BACKUP_NAME = fullbackup06June
    
    PORTAL_BACKUP_S3_BUCKET = contentbackups
    PORTAL_BACKUP_S3_REGION =eu-west-1

    Cet exemple est destiné au stockage blob Microsoft Azure. Une sauvegarde du portail à l’URL https://portalonazure.domain.com:7443/arcgis, de son répertoire de contenu, des services et paramètres de ses serveurs d’hébergement et fédérés, ainsi que des données stockées dans les data stores relationnels et de caches tuilés est générée dans le BLOB Azure drbackups.

    PORTAL_ADMIN_URL = https://portalonazure.domain.com:7443/arcgis
    PORTAL_ADMIN_USERNAME = entadmin
    PORTAL_ADMIN_PASSWORD = p0rtl.a.p
    
    BACKUP_RESTORE_MODE = backup
    SHARED_LOCATION = \\fileserver\backups
    BACKUP_STORE_PROVIDER = AzureBlob
    
    AZURE_BLOB_ACCOUNT_NAME = entbackups
    AZURE_BLOB_ACCOUNT_KEY = <key>
    AZURE_BLOB_ACCOUNT_KEY_ENCRYPTED =false
    AZURE_BLOB_ACCOUNT_ENDPOINT_SUFFIX = core.windows.net
    AZURE_BLOB_CONTAINER_NAME = drbackups
    
    PORTAL_BACKUP_BLOB_ACCOUNT_NAME = entbackups
    PORTAL_BACKUP_BLOB_ACCOUNT_KEY = <key>
    PORTAL_BACKUP_BLOB_ACCOUNT_KEY_ENCRYPTED = false
    PORTAL_BACKUP_BLOB_ACCOUNT_ENDPOINT_SUFFIX = core.windows.net
    PORTAL_BACKUP_BLOB_CONTAINER_NAME = contentbackups

  3. Enregistrez le fichier de propriétés.

    La valeur de PORTAL_ADMIN_PASSWORD est chiffrée dans le fichier et PORTAL_ADMIN_PASSWORD_ENCRYPTED est défini sur true une fois l’utilitaire webgisdr exécuté avec ce fichier.

  4. Ouvrez une fenêtre de commande sur la machine Portal for ArcGIS, définissez le répertoire sur l’emplacement de l’utilitaire webgisdr et exécutez l’utilitaire avec l’option d’exportation.

    L’emplacement par défaut de l’utilitaire webgisdr est C:\Program Files\ArcGIS\Portal\tools\webgisdr.

    La syntaxe de l’utilitaire webgisdr est la suivante :

    webgisdr --{export | import} --file <location and name of properties file>

    Comme indiqué précédemment, le fichier de propriétés (mywebgis.properties) a été enregistré dans le dossier créé par l’utilisateur C:\propfiles.

    webgisdr --export --file C:\propfiles\mywebgis.properties
    Remarque :

    En cas de blocage de l’utilitaire en cours d’exécution, assurez-vous que l’invite de commande n’est pas en mode QuickEdit. Reportez-vous à la rubrique Problèmes courants et solutions pour plus d’informations.

  5. Si votre déploiement ArcGIS Enterprise contient des caches de couches de tuiles hébergées ou de service de carte, faites une copie de sauvegarde manuelle de tous les répertoires dans lesquels vos tuiles de cache sont stockées (par exemple, l’intégralité du répertoire arcgiscache sous C:\arcgisserver\directories\ ou <ArcGIS Server installation directory>/arcgis/server/usr/directories).

    Ces répertoires contiendront les tuiles de cache de carte et le fichier de structure de tuilage conf.xml. Les répertoires de cache peuvent également contenir une géodatabase fichier, status.gdb, qui donne des informations concernant les tuiles qui ont été créées.

Vous pouvez utiliser ce fichier pour restaurer ArcGIS Enterprise.