Skip To Content

Créer des vues de couches d'entités hébergées

Si vous avez besoin d'une vue différente des données représentées par une couche d'entités hébergée ou une couche d’entités spatio-temporelles hébergée, par exemple, si vous souhaitez appliquer des paramètres d’éditeur, des styles ou des filtres différents, créez une vue de couche d’entités hébergée de cette couche d’entités hébergée. Lorsque vous disposez d’une vue, vous pouvez définir les entités ou les champs disponibles dans la vue de couche d’entités hébergée et partager la vue avec les groupes dont les membres ont accès à cette vue de données.

Lorsque vous créez une vue de couche d'entités, un nouvel élément de couche d'entités hébergée est ajouté à Contenu. Cette nouvelle couche est une vue des données de la couche d'entités hébergée. Par conséquent, les mises à jour apportées aux données apparaissent dans la couche d'entités hébergée et toutes les vues de la couche d'entités hébergée. Cependant, la vue constituant une couche séparée, vous pouvez modifier les propriétés et paramètres de cet élément séparément de la couche d'entités hébergée à partir de laquelle elle a été créée. Vous pouvez, par exemple, autoriser des membres d'un groupe spécifique à modifier la couche d'entités hébergée mais partager une vue de la couche d'entités en lecture seule avec le reste de votre organisation.

Seul le propriétaire d'une couche d'entités hébergée peut créer une vue de couche d'entités hébergée à partir de la couche d'origine. Ceci diffère de la copie d'une couche, qui peut être effectuée par des non-propriétaires, voire par des utilisateurs publics.

Créer une vue de la couche d'entités hébergée

Procédez comme suit pour créer une vue de la couche d’entités hébergée à partir d’une couche d’entités hébergée, d’une couche d’entités spatio-temporelles hébergée ou d’une des sous-couches d’une couche d’entités hébergée multicouche :

  1. Connectez-vous à votre organisation.

    Vous devez disposer des autorisations appropriées pour créer du contenu et être le propriétaire de la couche d'entités hébergée à partir de laquelle vous souhaitez créer la vue.

  2. Ouvrez Contenu > Mon contenu, puis ouvrez la page de l'élément de la couche d'entités hébergée que vous voulez utiliser comme source pour la vue.

    La couche doit être une couche d'entités hébergée, pas une couche d'entités ajoutée à partir du web ou d'une collection d'entités.

  3. Pour créer la vue à partir des couches de la couche d'entités hébergée, cliquez sur le nom de la couche dans la liste Layers (Couches).
  4. Cliquez sur Create View Layer (Créer une couche de vue) dans l’onglet Overview (Vue d’ensemble) de la page des détails de la couche.
  5. Tapez un titre unique pour la couche d'entités hébergée.
  6. Saisissez des termes de balise en les séparant par des virgules.

    Les balises sont des mots ou de brèves expressions qui décrivent votre élément et aident les utilisateurs à trouver votre élément. Terres fédérales correspond à une balise, alors que Terres,fédérales correspond à deux balises.

  7. Tapez une résumé décrivant l'utilisation et le contenu de la vue.
  8. Si l’administrateur de votre portail a configuré des catégories de contenu , cliquez sur Assign Category (Attribuer une catégorie) et sélectionnez jusqu’à 20 catégories pour permettre aux utilisateurs de trouver votre élément. Vous pouvez également utiliser la case Filter categories (Filtrer les catégories) pour affiner la liste des catégories.
  9. Choisissez le dossier dans lequel la vue de la couche d’entités hébergée sera stockée.
  10. Si vous avez publié la couche d’entités hébergées depuis ArcGIS Pro avec l’option permettant de conserver les identifiants de couche ou si vous avez attribué de manière programmée les identifiants de couche dans la couche d’entités hébergée, vous souhaiterez probablement que la vue de la couche d’entités hébergée utilise les mêmes identifiants de couche. Pour utiliser les mêmes identifiants de couche dans la vue que dans la couche d’entités hébergées, cochez la case Preserve layer IDs (Conserver les identifiants de couche).

    Certaines applications nécessitent des identifiants de couche spécifiques. Si vous devez utiliser la vue dans une de ces applications, conservez les identifiants de couche.

  11. Cliquez sur OK pour créer la vue.

La page d'élément de la vue de la couche d'entités hébergée apparaît au moment de la création de la vue. Vous pouvez maintenant définir la définition de la vue et modifier les paramètres de la couche.

Paramètres de la vue de la couche d'entités hébergée

Les paramètres des vues de couches d’entités hébergées sont répartis dans trois catégories comme indiqué dans les sections suivantes.

Les paramètres hérités de la couche d'entités hébergée qui ne peuvent pas être configurés indépendamment des vues

Les vues de couches d’entités hébergées héritent les paramètres suivants des couches d’entités hébergées à partir desquelles vous les créez. Lorsque l'un de ces paramètres change dans une couche d'entités hébergée, il change également dans toutes ses vues. Vous ne pouvez pas modifier indépendamment ces paramètres dans la vue de la couche d'entités hébergée.

Les paramètres hérités de la couche d'entités hébergée que vous pouvez modifier dans la vue

Les vues de couches d’entités hébergées héritent les éléments suivants de la couche d’entités hébergée à partir de laquelle vous les créez. Si vous préférez une configuration différente pour la vue de la couche d'entités, vous pouvez modifier la configuration de la vue sans conséquences sur la couche d'entités hébergée.

Paramètres pouvant être appliqués indépendamment aux vues et les couches d'entités hébergées à partir desquelles elles sont créées

Les vues de couches d’entités hébergées n’héritent pas les éléments suivants de la couche d’entités hébergée à partir de laquelle vous les créez. Vous devez les définir séparément sur la vue.

Paramètres interdépendants non hérités

Les vues de couches d’entités hébergées n’héritent pas les paramètres de synchronisation de la couche d’entités hébergée à partir de laquelle vous les créez. Pour activer la synchronisation sur une vues de couches d’entités hébergées, vous devez tout d’abord l’activer sur la principale couche d’entités hébergées. Pour désactiver la synchronisation sur la couche d’entités hébergée principale, vous devez d’abord la désactiver sur la vue de couche d’entités hébergée.

Paramètres de la vue de couche d’entités spatio-temporelles hébergée

Les paramètres des vues de couches d’entités hébergées sont répartis dans trois catégories comme indiqué dans les sections suivantes.

Les paramètres hérités de la couche d’entités spatio-temporelles hébergée qui ne peuvent pas être configurés indépendamment des vues

Les vues de couches d’entités hébergées héritent des propriétés de champ des couches d’entités spatio-temporelles hébergées à partir desquelles vous les créez. Cela inclut le nom d’affichage, la description, le type de valeur de champ et si les mises à jour sont autorisées pour ce champ. Lorsque l’un de ces paramètres change dans une couche d’entités spatio-temporelles hébergée, il change également dans toutes ses vues. Vous ne pouvez pas modifier indépendamment ces paramètres dans la vue de la couche d’entités hébergée.

Les paramètres hérités de la couche d’entités spatio-temporelles hébergée que vous pouvez modifier dans la vue

Les vues de couches d’entités hébergées héritent les éléments suivants de la couche d’entités hébergée à partir de laquelle vous les créez. Si vous préférez une configuration différente pour la vue de la couche d'entités, vous pouvez modifier la configuration de la vue sans conséquences sur la couche d'entités hébergée.

Paramètres pouvant être appliqués indépendamment aux vues et les couches d’entités spatio-temporelles hébergées à partir desquelles elles sont créées

Les vues de couches d’entités hébergées n’héritent pas des éléments suivants de la couche d’entités spatio-temporelles hébergée à partir de laquelle vous les créez. Vous devez les définir séparément sur la vue.

Vues de couches d’entités hébergées et accès aux données

En tant que propriétaire de couches d’entités hébergées ou qu’administrateur d’une organisation, vous devez soigneusement étudier les répercussions de l’activation de la mise à jour et prendre en compte qui a accès à la couche. Par exemple, lorsque vous activez la mise à jour d’une couche partagée avec le public, toute personne ayant accès à votre portail (même une personne qui n’est pas connectée à votre organisation) peut mettre à jour la couche. En général, plus les personnes ayant accès à une couche sont nombreuses, plus les privilèges de mise à jour doivent être restrictifs. Ainsi, hormis le cas où vous créez une couche d’entités hébergée dans le but express de l’utiliser dans une application publique afin de collecter des informations, vous ne devez pas activer la mise à jour sur une couche d’entités que vous partagez avec tout le monde.

Les vues de couches d’entités hébergées se prêtent parfaitement au contrôle de l’accès aux données d’entités hébergées ; vous pouvez autoriser l’accès en mise à jour seulement aux utilisateurs qui en ont besoin. Vous pouvez activer la mise à jour de la couche d’entités hébergée et partager celle-ci uniquement avec les groupes dont les membres doivent pouvoir modifier les données. Vous pouvez ensuite créer des vues de couches d’entités hébergées à partir de la couche d’entités hébergée, ne pas activer la mise à jour sur les vues et partager les vues avec d’autres groupes, l’ensemble de l’organisation, voire le public sans compromettre vos données.

Reportez-vous à la rubrique Accès et mise à jour de données pour savoir comment la combinaison des vues et des différentes options de mise à jour contribue à mettre à disposition les mêmes données à différents types d’utilisateur dont les besoins de mise à jour divergent.

Eléments à prendre en compte lors de la création de vues de couches d'entités hébergées

Gardez les éléments suivants à l'esprit lorsque vous créez des vues de couches d'entités hébergées :

  • Si vous avez besoin d'actualiser les données, écrasez la couche d'entités hébergée à partir de laquelle la vue a été créée. Les mises à jour des données apparaissent dans la vue.
    Remarque :

    Vous ne pouvez pas écraser la couche d’entités hébergée à partir de ArcGIS Pro ou ArcMap si vous ajoutez des couches à la carte, en supprimez ou les réordonnez avant l’écrasement. Si vous devez ajouter, supprimer ou réordonner des couches avant d’écraser la couche d’entités hébergée, vous devez d’abord supprimer toutes les vues dépendantes.

  • Vous pouvez créer au maximum 20 vues à partir d’une même couche d’entités hébergée.